SGS souhaite s’imposer sur le SIV

Publié le par .

La filiale française du groupe SGS, acteur majeur du contrôle technique avec ses enseignes Auto Sécurité et Sécuritest, annonce la mise en fonction d’une toute nouvelle plate-forme dédiée au système d’immatriculation des véhicules.

Déjà 30 000 opérations liées aux cartes grises pour les pros ont été effectuées par SGS.
Déjà 30 000 opérations liées aux cartes grises pour les pros ont été effectuées par SGS.

Démarrée fin 2017 avec la fermeture du service en préfecture, l’activité SIV (système d’immatriculation des véhicules) a donné lieu à la création d’une nouvelle plate-forme chez SGS. Elle permet à tous, professionnels et grand public, de réaliser facilement et rapidement toutes les démarches pour immatriculer les véhicules.

« En complément, nous réalisons aussi les opérations pour les gages (inscriptions et levée), duplicatas et changement d’adresse (locataire et titulaire), ce qui représente un réel accompagnement pour les gestionnaires et responsables de parcs automobiles » explique Guillaume Lepoivre directeur commercial du pôle transport de SGS France.

Mandataire d’État

Déjà 30 000 opérations liées aux cartes grises pour les pros
Fort de ce développement, le groupe a obtenu depuis novembre 2018 le statut de mandataire d’État, ce qui lui confère la possibilité de réaliser des opérations d’immatriculation pour le compte du ministère de l’Intérieur. SGS est également capable de gérer des opérations pour d’autres ministères sur présence d’un mandat.

« À ce jour, nous avons déjà mis en production plus de 30 000 opérations liées aux cartes grises pour les acteurs pro. La plate-forme permet de centraliser les demandes, d’assurer un suivi, de gérer un compte client dédié, de créer un profil sur mesure, etc. En complément de l’immatriculation, l’utilisateur peut procéder au changement de titulaire, à la déclaration de cession ou d’achat », conclut le responsable.

Mots clefs associés à cet article : Contrôle technique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
  • Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
    Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
  • 30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
    30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
  • FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
    FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
  • Tchek dévoile son offre sans contact
    Tchek dévoile son offre sans contact
  • Vroomly lance un kit de communication
    Vroomly lance un kit de communication
  • L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires
    L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires

Newsletter
Recherche