SKF souhaite s’imposer sur la PSD

Publié le par .

Expert historique sur l’offre de composants moteur, le fabricant de roulement SKF souhaite dupliquer cette reconnaissance du marché à la fonction châssis, pour laquelle il revendique également une réelle légitimité. C’est sur la famille de pièces de suspension et de direction que le fabricant suédois veut concentrer ses efforts avec, comme d’habitude, les moyens d’un équipementier de premier rang.

SKF souhaite s’imposer sur la PSD

SKF vient de sortir sa cinq cent millionième butée de suspension grâce à ses différents sites de production, dont le principal est basé en France à Saint-Cyr-sur-Loire. L’occasion pour l’industriel de rappeler que près de 40 % des véhicules dans le monde roulent avec ses butées. Or le fabricant mondial de roulements, qui équipe deux voitures sur trois avec sa production, a bien l’intention de confirmer et même de renforcer sa présence sur le marché de la rechange avec une offre complémentaire sur la fonction châssis.

L’équipementier l’avait annoncé lors du dernier Salon Equip Auto et confirmé en Allemagne à Automechanika : il souhaite accentuer sa présence sur la PSD (pièces suspension direction), pour laquelle il n’offrait jusqu’à présent qu’un nombre limité de références.

S’appuyer sur des équipementiers spécialisés

« Aujourd’hui le marché nous reconnaît comme un expert sur la famille des composants moteur (kit de distribution, butée d’embrayage, poulie d’accessoires…). Notre volonté est de dupliquer cette reconnaissance de la marque à travers la gamme et le service sur la fonction châssis. On se sent légitime sur celle-ci grâce à la fourniture historique des roulements de roue, des transmissions, des butées de suspension, que l’on souhaite asseoir par une offre complète de PSD » explique Stéphane Gendron, directeur de la rechange automobile.

Après une montée en puissance nécessaire pour atteindre les objectifs de gamme fixés par la marque, le fabricant annonce pour le début d’année prochaine une offre de 3 000 références, dont 240 de butées de suspension, lui permettant d’atteindre une couverture de 96 % du parc roulant automobile européen.

Concernant l’offre rechange de la PSD, l’industriel suédois ne cache pas devoir se fournir chez d’autres équipementiers spécialisés pour des pièces « statiques » comme les biellettes, les bras, les triangles de suspension et les rotules. En revanche, il affirme que l’ensemble de ses partenaires doit valider les processus et critères de qualité propres à la marque SKF.

Faire confiance au réparateur

Alors que d’autres acteurs de ce marché et fabricants d’origine avancent des préconisations en termes de remplacement des butées de suspension notamment,
SKF n’indique pas de périodicités particulières d’échange, comme cela pourrait être le cas pour des amortisseurs. L’équipementier préfère s’appuyer sur l’expertise du réparateur, qui jugera opportun ou pas de remplacer cette pièce au cours d’un changement d’amortisseurs, par exemple. Mais, pour le patron de la rechange automobile, « il y a une activité après-vente sur la butée de suspension qui n’est pas négligeable. Dans nos lignes de produits, elle affiche une nette croissance qui peut très certainement s’expliquer par le récent durcissement du contrôle technique qui n’est pas étrangère au phénomène ».

Chahuter le marché

Sans avancer de réels objectifs sur cette orientation complémentaire de la marque, SKF compte bien « chahuter » le marché et les acteurs en place en s’imposant comme il le fait depuis de nombreuses années aussi bien en première monte qu’en rechange.

Mots clefs associés à cet article : SKF

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • [Video] La maintenance des courroies d’accessoires
    [Video] La maintenance des courroies d’accessoires
  • ZF coPilot : dernière étape avant l’autonomie complète
    ZF coPilot : dernière étape avant l’autonomie complète
  • Bosch accueille Daniel Berreby à la direction commerciale de la rechange automobile
    Bosch accueille Daniel Berreby à la direction commerciale de la rechange automobile
  • Faurecia investit dans l’acoustique
    Faurecia investit dans l’acoustique
  • Steigentech : Peter Verdonckt aux commandes de l’aftermarket
    Steigentech : Peter Verdonckt aux commandes de l’aftermarket
  • Delphi Technologies enrichit son offre de climatisation
    Delphi Technologies enrichit son offre de climatisation
  • ZF confirme le succès de sa transmission automatique à huit vitesses
    ZF confirme le succès de sa transmission automatique à huit vitesses
  • Innovations : Valeo survole le palmarès des brevets
    Innovations : Valeo survole le palmarès des brevets
  • Bridgestone devient propriétaire de TomTom Telematics
    Bridgestone devient propriétaire de TomTom Telematics
  • Stefan May prend la tête de Continental en France
    Stefan May prend la tête de Continental en France
  • Chargestorm présente son chargeur urbain
    Chargestorm présente son chargeur urbain
  • Faurecia se dote d’une quatrième division après ses acquisitions
    Faurecia se dote d’une quatrième division après ses acquisitions
  • TecAlliance propose l’analyse prédictive
    TecAlliance propose l’analyse prédictive
  • Yann Brillat-Savarin, nouveau vice-président exécutif de Faurecia
    Yann Brillat-Savarin, nouveau vice-président exécutif de Faurecia
  • Delphi Technologies lance son programme GDI
    Delphi Technologies lance son programme GDI

Newsletter
Recherche