SKF travaille sur le futur parc de véhicules électriques

Publié le par .

Le spécialiste suédois du roulement travaille sur les nouvelles technologies appliquées à la problématique spécifique des motorisations électriques automobiles, dont le parc devrait croître à l’avenir.

SKF a profité de la 32e édition du Symposium international du véhicule électrique à Lyon pour dévoiler quelques-unes de ses nouveautés concernant cette nouvelle mobilité.
SKF a profité de la 32e édition du Symposium international du véhicule électrique à Lyon pour dévoiler quelques-unes de ses nouveautés concernant cette nouvelle mobilité.

Au dire de certains observateurs, les ventes de véhicules électriques (VE) devraient littéralement s’envoler dans les prochaines années. Ce segment pourrait représenter plus de 30 % des immatriculations de voitures neuves sur les principaux marchés d’ici à 2040, contre seulement 1 % en 2016.

Ces véhicules embarquent des systèmes et des composants dont le fonctionnement est bien différent de celui des mécaniques thermiques. Ils exigent en effet des spécificités et des performances sur lesquelles les ingénieurs de SKF planchent depuis quelque temps.

C’est à l’occasion de la 32e édition du Symposium international du véhicule électrique à Lyon que l’équipementier a présenté ses dernières innovations pour répondre aux problématiques des véhicules électriques. Parmi celles-ci figurent de nouveaux modèles de roulements, dotés de cages en polymère leur permettant de résister aux vitesses, à l’accélération et aux températures supérieures typiques de ces moteurs. Il y avait aussi des lubrifiants spécialement formulés pour ces conditions de service.

Le plein de nouveautés au service de la spécificité

Le spécialiste a également profité de cette manifestation pour exposer ses solutions d’isolation électrique contre les fuites de courant induites par la commutation à haute fréquence de la tension dans l’onduleur des moteurs électriques lorsque ceux-ci tournent à des vitesses élevées. Notons que ce type de fuite peut être à l’origine de piqûres sur les surfaces des roulements en acier classiques, conducteurs électriques, et entraîner de graves défaillances.

Fabriqués en céramique, un matériau naturellement isolant, les roulements hybrides de la marque remédient à ce problème. Ils présentent une densité 40 % inférieure à celle de roulements en acier équivalents (d’où des températures de service également inférieures), une durée de service dix fois plus longue et des besoins en lubrification réduits.

SKF a enfin présenté des roulements à rouleaux coniques (TRB) à faible frottement destinés aux transmissions automobiles qui permettent de réduire les pertes de puissance par frottement d’environ 50 % par rapport à des roulements TRB classiques.

Mots clefs associés à cet article : SKF

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’ESP fête ses 25 ans
    L’ESP fête ses 25 ans
  • [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
    [Vidéo] Hyundai innove dans la climatisation
  • Le Plan hydrogène décrypté par la Feda
    Le Plan hydrogène décrypté par la Feda
  • NSK, nouveau roulement à billes haute vitesse
    NSK, nouveau roulement à billes haute vitesse
  • Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
    Les 27 projets R&D retenus par le Gouvernement
  • Dyson dévoile son concept électrique
    Dyson dévoile son concept électrique
  • Aiways adopte la batterie « en sandwich »
    Aiways adopte la batterie « en sandwich »
  • Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
    Aiways vante les mérites de sa technologie de batterie
  • NSK, nouveau roulement pour V.E.
    NSK, nouveau roulement pour V.E.
  • Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
    Aiways automatise la recharge avec son robot « Carl »
  • BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
    BlackBerry sécurise les logiciels automobiles embarqués
  • WeProov lance une solution le temps du Covid-19
    WeProov lance une solution le temps du Covid-19
  • Armor conçoit une bâche solaire
    Armor conçoit une bâche solaire
  • Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
    Total va stocker 25 MW/h sur des batteries
  • ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant
    ZF passe le frein de stationnement électrique EPB à l’avant

Newsletter
Recherche