Se former à la vente d’équipements

Publié le par .

Depuis trois ans, la société Adac SAS forme les distributeurs à la vente d’équipements de garage. Une discipline qui laisse de moins en moins de place à l’improvisation.

La vente d'équipements de garage demande des compétences spécifiques.
La vente d'équipements de garage demande des compétences spécifiques.

Si bon nombre de distributeurs de pièces proposent à leur catalogue de l’équipement de garage, vendre ce type de matériel ne s’improvise pas. C’est une spécificité à laquelle forme depuis trois ans la société alsacienne Adac SAS, basée à Orbey (Haut-Rhin) et dirigée par Philippe Meyer.

« L’équipement reste source de bien des litiges et frustrations. Cela peut avoir un impact sur le quotidien des équipes commerciales, mais aussi sur le chiffre d’affaires. Notre formation est là afin de les accompagner et de leur donner certaines clés pour affronter un marché très concurrentiel », explique le formateur.

Cette formation unique en France, connue sous l’appellation « Equipement de Garage & Services », désormais référencée Datadocke, s’adresse à tous les commerciaux et managers souhaitant approfondir leurs connaissances et compétences dans le domaine. Elle peut faire l’objet d’une prise en charge par les Opco. Alliance Automotive Group l’a d’ailleurs référencée.

Objectif : développer l’activité

Alors que peu de distributeurs ont un employé dédié à la vente d’équipements, l’objectif de la formation est de développer l’activité. « Le marché de l’équipement répond à certaines règles qu’il est indispensable de maîtriser. La première étant de fournir à son client le produit dont il a besoin. Or, sans connaître les équipements disponibles sur le marché et leurs fonctions précises, cela devient compliqué », observe Philippe Meyer.

La formation éclaire sur les dernières innovations afin de bien les vendre. On pense notamment aux bancs de calibration des Adas, aux machines à décalaminer les moteurs ou encore aux équipements de vidange de boîte automatique.

La formation accompagne aussi dans la construction d’un argumentaire commercial et technique pour vendre des équipements commercialisés sous des marques des distributeur « pour rassurer le client sur le choix final », souligne le formateur.

200 commerciaux et dirigeants déjà formés

À ce stade, plus de 200 commerciaux et dirigeants ont suivi la formation. « Les résultats sont plutôt satisfaisants. Sur la cinquantaine de clients formés que je suis régulièrement, le chiffre d’affaires équipement est en progression constante », assure Philippe Meyer.

La formation est proposée en 3 modules de 2 jours. Elle cherche à développer tous les aspects du marché : typologies de clients, parcours de vente, organisation de la visite, sélection de l’équipement, montage de l’argumentaire, amortissement, en passant par le traitement de la commande, de la livraison, de l’installation, de la gestion du service après-vente, des contrats de maintenance, de la législation, du financement, etc.

Pour l’an prochain, Philippe Meyer prévoit de lancer un module spécifique destiné, lui, aux réparateurs. « Dans ce marché où tout le monde dit tout mais n’est plus sûr de rien, les réparateurs ont du mal à se repérer. Il faut rassurer, c’est une évidence », conclut le dirigeant.

Mots clefs associés à cet article : Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] Pièce de réemploi : Opisto expliqué par ses clients
    [Vidéo] Pièce de réemploi : Opisto expliqué par ses clients
  • Affaire PSA/Hory : la Cour de cassation rejette le pourvoi de MA Pièces Autos Bretagne
    Affaire PSA/Hory : la Cour de cassation rejette le pourvoi de MA Pièces Autos Bretagne
  • Turbo Compétition affiche ses ambitions
    Turbo Compétition affiche ses ambitions
  • Auto Pièces Atlantique Carmoine ouvre une nouvelle agence à Cesson-Sévigné
    Auto Pièces Atlantique Carmoine ouvre une nouvelle agence à Cesson-Sévigné
  • Autolia Group satisfait du Salon Équip Auto
    Autolia Group satisfait du Salon Équip Auto
  • Distribution de pièces : l’activité toujours en baisse
    Distribution de pièces : l’activité toujours en baisse
  • LOM : l’ouverture à la concurrence des pièces détachées devient une réalité !
    LOM : l’ouverture à la concurrence des pièces détachées devient une réalité !
  • Parts Holding Europe (Autodistribution) bientôt cédé à un autre fonds ?
    Parts Holding Europe (Autodistribution) bientôt cédé à un autre fonds ?
  • Autodistribution draine 7 200 visiteurs à Équip Auto
    Autodistribution draine 7 200 visiteurs à Équip Auto
  • Advance Auto Parts rejoint l’alliance Nexus Automotive International
    Advance Auto Parts rejoint l’alliance Nexus Automotive International
  • Primetool, la marque d’équipement d’atelier d’AAG
    Primetool, la marque d’équipement d’atelier d’AAG
  • Doyen Auto : « Remettre au goût du jour l’esprit réseau »
    Doyen Auto : « Remettre au goût du jour l’esprit réseau »
  • [Vidéo] Comment Autodistribution part à la reconquête du pneu
    [Vidéo] Comment Autodistribution part à la reconquête du pneu
  • Flauraud pousse la gamme Éco-Balance de Glasurit
    Flauraud pousse la gamme Éco-Balance de Glasurit
  • NexusAuto étoffe son offre de services
    NexusAuto étoffe son offre de services

Newsletter
Recherche