Sécurité et santé des travailleurs : les obligations générales de l’employeur

Publié le par .

Le CNPA partage une note de la direction générale du Travail reprise par le site du ministère du Travail. Cette note permet d’éclaircir les obligations générales de l’employeur vis-à-vis de la sécurité et de la santé de ses employés.

Sécurité et santé des travailleurs : les obligations générales de l’employeur

Face à la pandémie, la responsabilité de l’employeur est évaluée au cas par cas et sur plusieurs critères :
-  Nature des activités du salarié et son niveau d’exposition aux risques ;
-  Compétences de l’intéressé ;
-  Expérience ;
-  Étendue des mesures prises par l’employeur, notamment en termes de formation et d’information, d’organisation du travail, d’instructions délivrées à la chaine hiérarchique.

Ces mesures doivent être réactualisées en fonction de l’évolution de la situation dans l’entreprise mais aussi des instructions des pouvoirs publics.

Les devoirs de l’employeur

Le CNPA indique qu’il « n’incombe pas à l’employeur de garantir l’absence de toute exposition des salariés à des risques mais de les éviter le plus possible et s’ils ne peuvent être évités, de les évaluer régulièrement en fonction notamment des recommandations du gouvernement, afin de prendre ensuite toutes les mesures utiles pour protéger les travailleurs exposés. »

De son côté, l’employeur a des obligations générales :
-  Procéder à l’évaluation des risques encourus sur les lieux de travail qui ne peuvent être évités en fonction de la nature du travail à effectuer ;
-  Déterminer les mesures de prévention les plus pertinentes ;
-  Associer à ce travail les représentants du personnel ;
-  Solliciter lorsque cela est possible le service de médecine du travail qui a pour mission de conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants ;
-  Respecter et faire respecter les gestes barrière recommandés par les autorités sanitaires.

Par ailleurs, en cas d’infection au virus, s’il est pris en charge au titre d’un accident du travail par la sécurité sociale, «  une éventuelle faute inexcusable de l’employeur qui ouvre droit à une réparation intégrale du préjudice ne peut être retenue que s’il est démontré que celui-ci avait conscience du danger auquel était exposé le salarié et qu’il n’a pas pris les mesures nécessaires pour l’en préserver. » Pour rappel, dans le cadre du Covid-19, les mesures nécessaires sont celles préconisées par le Gouvernement.

Enfin, le législateur précise également que chaque salarié est acteur de sa propre protection puisqu’il doit, «  prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et sécurité ainsi que celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail ».

Mots clefs associés à cet article : CNPA, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
  • Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
    Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
  • 30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
    30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
  • FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
    FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
  • Tchek dévoile son offre sans contact
    Tchek dévoile son offre sans contact
  • Vroomly lance un kit de communication
    Vroomly lance un kit de communication
  • L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires
    L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires

Newsletter
Recherche