Stampyt signe avec PSA, Toyota et Nissan

Publié le par .

La start-up Stampyt, spécialisée dans la prise de vue assistée de véhicules d’occasion, indique avoir signé un accord avec les constructeurs PSA, Toyota et Nissan pour les faire gagner en productivité dans la mise en ligne des annonces.

La start-up Stampyt, spécialisée dans la prise de vue assistée de véhicules d'occasion, indique avoir signé un accord avec les constructeurs PSA, Toyota et Nissan.
La start-up Stampyt, spécialisée dans la prise de vue assistée de véhicules d'occasion, indique avoir signé un accord avec les constructeurs PSA, Toyota et Nissan.

La start-up Stampyt, spécialisée dans la prise de vue assistée de véhicules d’occasion, indique avoir signé un accord avec les constructeurs PSA, Toyota et Nissan pour les faire gagner en productivité dans la mise en ligne des annonces VO des distributeurs de leurs réseaux.

PSA, Toyota et Nissan préconisent désormais les solutions de Stampyt pour gérer toutes les photos de véhicules d’occasion de leurs réseaux concernant les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Toyota, Lexus et Nissan.

Une belle affaire pour la start-up, alors que les filiales commerciales France du groupe PSA gèrent pas moins de 1 320 sites rien que sur notre territoire. Le réseau Toyota compte de son côté 200 points de distribution, tout comme Nissan.

Un déploiement européen

Les outils entièrement dématérialisés de la start-up spécialisée dans la photo automobile permettent aux réseaux d’occasion du groupe PSA, de Toyota et de Nissan de soigner les prises de vue réalisées par les vendeurs depuis un simple smartphone.

Plus de 200 partenaires distributeurs ont déjà été équipés en France pour les trois marques. Les déploiements auront lieu progressivement en France mais aussi dès cette année en Europe (Allemagne, Espagne, Italie, Belgique, Angleterre…) pour les réseaux du groupe PSA.

Le souhait des constructeurs est d’industrialiser les processus photos pour accélérer la diffusion et les ventes, mais aussi de libérer les vendeurs des contraintes techniques.

Mots clefs associés à cet article : Start-up, Service, Véhicules d’occasion, Groupe PSA, Toyota, Nissan

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • VPN Auto, un réseau en mutation
    VPN Auto, un réseau en mutation
  • BCA Europe lance les « Electric Fridays »
    BCA Europe lance les « Electric Fridays »
  • LLD : le marché progresse toujours
    LLD : le marché progresse toujours
  • Baromètre du marché VO en octobre
    Baromètre du marché VO en octobre
  • Histo-Auto, « une start-up de vieux expérimentés »
    Histo-Auto, « une start-up de vieux expérimentés »
  • Kyump devient CapCar
    Kyump devient CapCar
  • Quand vendre son véhicule ?
    Quand vendre son véhicule ?
  • Leboncoin s’offre l’Argus
    Leboncoin s’offre l’Argus
  • Étude du marché français du véhicule électrique d’occasion
    Étude du marché français du véhicule électrique d’occasion
  • Pas de vacances pour le V.O. en août
    Pas de vacances pour le V.O. en août
  • Marché VO : hausse record de 9,3 % au mois de juillet
    Marché VO : hausse record de 9,3 % au mois de juillet
  • Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion
    Le CNPA obtient des engagements sur la prime à la conversion
  • Auto1 Group fête ses cinq ans d’implantation en France
    Auto1 Group fête ses cinq ans d’implantation en France
  • Hyundai Motor France confie son remarketing à BCAuto Enchères
    Hyundai Motor France confie son remarketing à BCAuto Enchères
  • Baromètre Autoviza : 2e édition du « comportement d’achat de VO » par les Français
    Baromètre Autoviza : 2e édition du « comportement d’achat de VO » par les Français

Newsletter
Recherche