TRM européen : la Pologne sur la première marche

Publié le par .

Dans sa dernière étude sur le transport routier en Europe, portant sur les données 2017, le CNR met en avant la croissance du secteur. C’est la Pologne qui se retrouve en tête du classement, devançant désormais l’Allemagne.

Si le marché du transport progresse en Europe, la croissance profite surtout aux pays de l'Est.
Si le marché du transport progresse en Europe, la croissance profite surtout aux pays de l'Est.

Dans son ensemble, le TRM européen a enregistré en 2017 un taux de croissance de 4,6 %, comme en 2016. Quinze pays parmi les 29 affichent un taux positif, mais la croissance est loin d’être homogène. Le poids de l’Europe des 15 (UE15) ne cesse de diminuer : 65,6 % en 2017 contre 76,3 % en 2008. Derrière cette croissance se cache le fort dynamisme des treize nouveaux États membres d’Europe de l’Est (NEM) : + 9,38 %. La Pologne se hisse au premier rang grâce à une percée de 15 % en un an. Elle pèse plus de la moitié de l’activité des NEM et un sixième de l’UE.

L’Allemagne se classe désormais au deuxième rang. L’Espagne conserve la troisième position, et le Royaume-Uni cède sa place de quatrième à la France, qui enregistre un taux de croissance de 7,6 % sur l’année.

« Les dynamiques du marché du travail à l’Ouest ne permettent plus les grands trajets internationaux. Elles pénalisent aussi les trajets nationaux de longue distance, une aubaine que les conducteurs des pays de l’Est n’hésitent pas à exploiter en échange d’un niveau salarial parfois trois fois plus élevé que leur moyenne nationale », alerte le CNR.

Les activités nationales en Europe progressent de 3,6 % en 2017 grâce, notamment, au développement des NEM qui se poursuit : + 9 %. Au niveau du classement, l’Allemagne conserve la première place, suivie par la France, qui se propulse à la deuxième position et qui devance désormais le Royaume-Uni et l’Espagne. Cette part atteint 93 % en France. A contrario, elle continue de diminuer dans les pays de l’Est.

L’activité internationale continue sa progression avec un taux de croissance élevé de 6,5 %. Les pavillons de l’Ouest ne bénéficient cependant que très peu de cette augmentation, à l’exception de l’Espagne (+ 6,2 %) et de l’Italie (+ 5 %). Les retombées profitent en majorité aux pavillons de l’Est (+ 9,6 % pour les NEM). En tête du classement, le pavillon polonais connaît une croissance soutenue de 17 % en un an, confortant ainsi sa place de leader du marché. La Lituanie affiche également une progression remarquable (+ 28 % en un an), passant de la dixième à la cinquième place du classement, derrière la Roumanie.

L’activité internationale bilatérale progresse moins vite que les autres sous-activités internationales. La Pologne, leader dans tous les segments, confirme sa place grâce à un taux de croissance de 15 %. Le pavillon français progresse lui de 1,2 %, faisant moins bien que la moyenne européenne.

La croissance du TRM international entre pays tiers enregistre de nouveau en 2017 un taux de croissance élevé : + 8,6 % pour l’UE29. Les écarts entre l’UE15 et les NEM sont toujours très importants. Ainsi, alors que l’UE15 stagne avec 0,6 % de croissance, les NEM continuent leur progression avec + 10 % en un an. Le volume d’activité du pavillon français, vingt-deuxième du classement, ne compte que pour 0,4 % de l’ensemble européen.

Le cabotage représente moins de 4 % de l’activité nationale des pavillons européens. Cependant, il est de loin l’activité qui progresse le plus ces dernières années. Son taux de croissance atteint 17 % en 2017. Sans surprise, le cabotage européen est assuré par les NEM à hauteur de 71 %. À noter que 47 % du cabotage total européen se réalise sur le territoire allemand et 27 % sur le territoire français. La France est désormais quarante fois plus « cabotée » qu’elle ne « cabote ». « Un triste record absolu au sein de l’UE », relève le CNR.

« Au final, l’année 2017 s’inscrit parfaitement dans la tendance observée depuis plusieurs années en Europe. Le TRM européen se porte bien dans l’ensemble, mais la croissance est distribuée de façon très hétérogène parmi les pavillons. Ceux issus des pays de l’est de l’Europe réalisent des résultats records grâce au développement de l’international, notamment sur les segments entre pays tiers et cabotage. Les pavillons des économies les plus développées de l’Ouest se contentent de plus en plus de leur marché national, menacé désormais par la progression constante du cabotage », conclut le CNR.

Dans la même rubrique :

  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
  • Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
    Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
  • Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
    Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
  • Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
    Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
  • L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
    L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
  • Lidl récompense les chauffeurs
    Lidl récompense les chauffeurs
  • Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
    Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
  • Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants
    Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants

Newsletter
Recherche