Téléchargez votre affiche PIEC

Publié le par .

À compter du 1er avril 2019, les réparateurs doivent s’acquitter de nouvelles obligations en matière d’affichage et d’information au consommateur concernant les pièces issues de l’économie circulaire (PIEC). Rappel.

Téléchargez votre affiche PIEC

Dès lundi prochain entreront en vigueur les nouvelles obligations des garagistes concernant l’emploi des pièces d’occasion dites « issues de l’économie circulaire » (PIEC). Comme le rappelle la FNA, 5 points essentiels sont à respecter.

1 - Afficher l’information au niveau de l’accueil
À l’endroit où le professionnel propose des prises de rendez-vous, un affichage clair, visible et lisible de l’extérieur informe le consommateur de la possibilité d’opter pour l’utilisation de pièces issues de l’économie circulaire. Cet affichage doit préciser la liste des catégories de pièces concernées, une description des familles dont elles relèvent et les cas dans lesquels le professionnel n’est pas tenu de les proposer.

Décision Atelier vous propose de télécharger une affiche à imprimer. Celle-ci est conforme à la règlementation et validée par la DGCCRF
PDF - 3.6 Mo

2 - Ne pas oublier le site internet
Si le professionnel dispose d’un site internet, les informations figurant sur l’affichage du lieu d’accueil du client (listées ci-dessus) doivent aussi y apparaître.

3 - Tracer l’accord du client
Avant que le consommateur ne donne son accord sur une offre de service, le professionnel recueille de manière tracée son choix d’opter pour des pièces issues de l’économie circulaire. Il est préférable pour le professionnel de tracer cet accord sur l’ordre de réparation.
Une mention, claire et lisible, qui suit immédiatement la faculté de choix, précise que « leur fourniture est effectuée sous réserve de disponibilité, de l’indication par le professionnel du délai de disponibilité et de leur prix, et sous réserve de ne pas relever des exemptions de l’article R. 224-23 du Code de la consommation ».

4 - Une fois la recherche de PIEC effectuée
Lorsque, après recherche, plusieurs pièces issues de l’économie circulaire peuvent être proposées pour remplacer une même pièce défectueuse, notamment lorsque le choix de l’une d’elles a des conséquences sur le délai de réparation, la possibilité de choisir entre les différentes pièces et options est présentée clairement au consommateur. Il précise son choix de manière tracée pour chacune d’elles.
Prenons l’exemple d’un changement de moteur : vous recherchez chez plusieurs fournisseurs et trouvez trois moteurs de disponibles concernant ce véhicule. Vous devez présenter chaque possibilité au consommateur sur support écrit (devis) avec le prix et les caractéristiques de ce dernier (délai, kilométrage…). Une fois que le client a fait son choix, ce dernier doit être indiqué sur chacun des devis.
Cela peut également être le cas si vous avez une même pièce de disponible en échange standard et en occasion issue d’un centre VHU. Dans ce cas, les deux situations doivent être exposées de manière tracée au client, et son choix doit être formalisé par écrit sur chacune des propositions.

5 - Conserver les documents
Le professionnel conserve un double des documents remis au consommateur. L’original est donné au client, le double doit être conservé par le professionnel pendant une durée de deux ans et classé par ordre de date de rédaction.

Dans la même rubrique :

  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 13 au 17 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 13 au 17 janvier
  • Autodata dévoile le rapport 2019 des véhicules les plus révisés
    Autodata dévoile le rapport 2019 des véhicules les plus révisés
  • Le toutes-saisons fait de l’ombre au pneu hiver
    Le toutes-saisons fait de l’ombre au pneu hiver
  • La France se penche sur l’accès aux données des véhicules connectés
    La France se penche sur l’accès aux données des véhicules connectés
  • Les arnaques au compteur ne cessent de progresser
    Les arnaques au compteur ne cessent de progresser
  • France Atelier lance une offre de bornes électriques « tout compris »
    France Atelier lance une offre de bornes électriques « tout compris »
  • Crit’Air, obligatoire sur les véhicules à la vente ou à la location
    Crit’Air, obligatoire sur les véhicules à la vente ou à la location
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 6 au 10 janvier
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 6 au 10 janvier
  • Daf Conseil s’aide de l’impression 3D pour former
    Daf Conseil s’aide de l’impression 3D pour former
  • Utac Ceram, c’est aussi la formation
    Utac Ceram, c’est aussi la formation
  • BCA Group choisit ProovStation
    BCA Group choisit ProovStation
  • Les centres VHU bientôt sous le contrôle d’un éco-organisme
    Les centres VHU bientôt sous le contrôle d’un éco-organisme
  • Croissance de 1,88 % des immatriculations de véhicules neufs en 2019
    Croissance de 1,88 % des immatriculations de véhicules neufs en 2019
  • Les points de recharge en hausse de 15 %
    Les points de recharge en hausse de 15 %
  • Le rétrofit électrique bientôt homologué ?
    Le rétrofit électrique bientôt homologué ?

Newsletter
Recherche