Top Garage et Top Carrosserie : devenir la référence technique

Publié le par .

Si aujourd’hui 80 % des entrées en atelier concernent l’entretien, l’avenir va sourire aux professionnels les plus pointus en technique. Conscient de ce devenir, Groupauto souhaite faire de ses réseaux Top Garage et Top Carrosserie la référence française sur le plan de la technologie.

Le groupement de distribution Groupauto (Alliance Automotive) a convié ce week-end ses adhérents dans le désert de la presqu’île des Flamants-Roses à Djerba (Tunisie). Un lieu qui contraste avec la volonté de la centrale de faire de ses réseaux la référence technique.
Le groupement de distribution Groupauto (Alliance Automotive) a convié ce week-end ses adhérents dans le désert de la presqu’île des Flamants-Roses à Djerba (Tunisie). Un lieu qui contraste avec la volonté de la centrale de faire de ses réseaux la référence technique.

Pour fêter les 20 ans de son réseau Top Garage, le groupement de distribution Groupauto (Alliance Automotive) a convié ce week-end ses adhérents dans le désert de la presqu’île des Flamants-Roses à Djerba (Tunisie). Une réunion en mode touareg qui incontestablement marquera les esprits des 950 participants par son originalité et son dépaysement. Convention, Salon, dîner de gala sur le sable au gré du vent et sous le soleil, chapeau !

Pour la première fois, Groupauto a convié ses adhérents Top Carrosserie à participer à ce rassemblement anniversaire. Pour rappel, l’enseigne de carrossiers a été créée trois ans après le panneau de mécaniciens. Aux yeux du grossiste, les deux enseignes ne font désormais qu’une. D’ailleurs, un certain nombre d’affiliés arborent les deux panneaux.

Des vents contraires

Arnaud Ledun, nouveau directeur du développement des « Top », a ouvert la convention en faisant état d’un marché de la réparation compliqué ces derniers mois sous l’influence du ralentissement de la croissance du parc et de son rajeunissement (prime à la conversion). Le parc des véhicules de plus de 4 ans d’âge, ciblé par les MRA, ne progresse plus depuis l’an passé. L’anticipation des contrôles techniques sur le premier semestre 2018 devrait de même créer cette année une chute de 7 % des contrôles avec un manque à gagner pour les réparateurs.

Pour ce qui concerne la carrosserie, la chute de l’accidentologie se poursuit (– 2,7 % en 2018). Un recul toutefois compensé par la hausse du coût moyen de la réparation (+ 3,8 %). « Ce n’est pas que les prix des pièces augmentent, mais beaucoup plus de pièces sont touchées qu’autrefois par un accident », précise Arnaud Ledun. Sur le sujet des pièces, Saint Amand Service France, filiale de distribution spécialisée dans la pièce de carrosserie, a annoncé couvrir désormais la marque Ford.

Saisir les opportunités

Malgré ce tableau un peu sombre, Groupauto a rappelé que des opportunités de marché existaient, comme le fait de se positionner d’ores en déjà sur les technologies d’avenir que représentent le véhicule électrique et les aides avancées à la conduite (Adas). Des aides qui se généralisent. D’abord pour une question d’image avant de parler revenus.

Le contrôle technique est aussi un gros sujet. La centrale incite ses adhérents à mieux le travailler en rappelant à leurs clients la date de leur contrôle, et de prendre les choses en main avec une prestation complète. Cela d’autant plus que le contrôle renforcé de la pollution devrait toucher 15 % des automobilistes avec potentiellement un chiffre d’affaires additionnel de 25 000 euros par garage.

Devenir le premier réseau en technique et le faire savoir

C’est d’ailleurs par l’axe de la technique que la centrale entend faire progresser son réseau, avec l’ambition très affirmée de devenir en France la référence en la matière. « Nous souhaitons devenir le premier réseau en technique et le faire savoir » a déclaré Vincent Congnet, directeur des réseaux de réparation. À cette fin, Groupauto a souhaité mettre en place, après quatre mois de tests, sa propre hot line technique qui sera lancée en septembre. « Un pari fou qui a demandé un très gros investissement », souligne le directeur. Cette hot line, exclusive aux affiliés, sera accompagnée de l’outil TechVidéo de réalité augmentée et de prise en main à distance du smartphone du réparateur afin de le guider au mieux dans la réparation. Les adhérents disposeront également d’une base de données de pannes TechBook. Chaque problématique traitée par la hot line sera archivée et accessible à tous.

Parallèlement, Groupauto souhaite mettre l’accent avec DAF Conseil sur la formation, en particulier sur les thèmes de la réparation des pièces en aluminium et en plastique, les boîtes de vitesses automatiques, la dépollution moteur et les Adas. « On ne vous lâchera pas la grappe sur la formation, qui est un investissement. La hot line ne peut pas compenser un manque de formation », prévient Vincent Congnet. Pour accompagner la montée en compétence technique de ses adhérents, la tête de réseau a mis en place une labellisation et souhaite récompenser les meilleurs d’entre eux, mécaniciens comme carrossiers, avec le titre de « Meilleur Atelier de France ». « Soixante-quinze pour-cent du réseau est aujourd’hui labellisé », précise le responsable.

Sur le front du marketing, Groupauto fait évoluer son outil de CRM (envois de SMS), Top Client, utilisé à ce jour par la moitié des ateliers du groupe. Il devient désormais possible de louer un fichier de 1 500 clients pour la prospection sur sa zone au prix de 300 euros par campagne. « Cela pourrait amener en moyenne soixante-quinze nouveaux clients » assure Jessica Demarchi, responsable du marketing.

Ventes de VN et accords grands comptes

Partenaires d’un mandataire, les enseignes Top Carrosserie et Top Garage espèrent vendre cette année quelque 2 000 véhicules neufs avec une marge de 1 500 euros en moyenne. Pour les accompagner dans cet objectif, ils ont désormais la possibilité de proposer des solutions de financement.

Dernier point abordé lors de la convention, les accords grands comptes. Groupauto a annoncé la signature avec le loueur longue durée LeasePlan, qui a pour client le grossiste. Cet accord touchera dans un premier temps quelques zones géographiques. Dans cette approche grands comptes, Groupauto n’hésite pas à mettre en avant la force de ses réseaux avec 6 420 points de service en Europe. Le groupement travaille la facturation centralisée avec le déploiement, avant la fin de l’année, d’une solution capable de numériser simplement et rapidement une facture.

Lancement de la marque Napa et d’une marketplace pour pneumatique

En conclusion de la convention, Éric Girot, directeur général d’Alliance Automotive France, a affirmé la volonté de son groupe d’améliorer la rentabilité de ses ateliers. En réponse à cet objectif, le grossiste s’apprête à commercialiser en Europe la nouvelle marque propre Napa, qui est la MDD de son actionnaire américain Genuine Parts Company. Ce dernier réalise outre-Atlantique 75 % de ses ventes avec cette marque, qui profite d’une grande notoriété et qui est commercialisée par 14 250 points de service en Amérique du nord. De quoi inquiéter les équipementiers, qui redoutent quelques déréférencements de leurs produits. Napa, positionnée plutôt haut de gamme, sera distribuée en France par des distributeurs d’Alliance sélectionnés pour leur capacité à stocker. Les familles de produits seront développées au fil du temps. Les autres MDD du groupe, plus bas de gamme, restent pour l’heure au catalogue.

Si cela n’a pas été officiellement annoncé, Alliance Automotive s’apprête à se positionner sur le pneumatique avec la mise en place d’une marketplace. Si le pneumatique et ses faibles marges ont jusqu’ici peu mobilisé le grossiste, l’offensive des acteurs comme 07ZR sur la pièce détachée ne lui laisse plus guère le choix. C’est donc l’option de la place de marché et son système de commissions qu’a retenue le groupement de distributeurs. Un moyen simple et rapide pour prendre position sur ce marché. Des fournisseurs européens ont déjà été sélectionnés. Reste à savoir si Alliance Automotive saura être compétitif face aux pure players, qui n’ont pas de réseau de distribution à rémunérer. La différence devrait se faire sur le service.

Mots clefs associés à cet article : Alliance Automotive, Groupauto, Top Carrosserie, Top Garage, Top Garage classic

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch Classic Service et Bosch Car Service étoffent leur maillage
    Bosch Classic Service et Bosch Car Service étoffent leur maillage
  • Eurorepar lance sa gamme de pneus hiver
    Eurorepar lance sa gamme de pneus hiver
  • Eurorepar Car Service : un plan de communication longue durée face à la concurrence
    Eurorepar Car Service : un plan de communication longue durée face à la concurrence
  • Nicolas Sossler, nouveau directeur commercial d’ID Rechange
    Nicolas Sossler, nouveau directeur commercial d’ID Rechange
  • AD : un bond de notoriété grâce à la publicité
    AD : un bond de notoriété grâce à la publicité
  • [Vidéo] Eurorepar Car Service en super héros de l’entretien
    [Vidéo] Eurorepar Car Service en super héros de l’entretien
  • Bosch Classic et Form/Ulting au service des anciennes
    Bosch Classic et Form/Ulting au service des anciennes
  • NexusAuto a un nouveau directeur réseau
    NexusAuto a un nouveau directeur réseau
  • Bosch Car Service : Jérôme Magloire comme manager
    Bosch Car Service : Jérôme Magloire comme manager
  • Bosch Car Service étend son maillage
    Bosch Car Service étend son maillage
  • Alliance Automotive se dote d’un nouveau directeur du développement des réseaux
    Alliance Automotive se dote d’un nouveau directeur du développement des réseaux
  • Formation : Autodistribution passe à l’offensive
    Formation : Autodistribution passe à l’offensive
  • Avatacar : permettre aux MRA de se positionner face aux centres-autos
    Avatacar : permettre aux MRA de se positionner face aux centres-autos
  • Autofit poursuit son extension extra-régional
    Autofit poursuit son extension extra-régional
  • Proximeca enrichit son application dédiée
    Proximeca enrichit son application dédiée

Newsletter
Recherche