« Tous les transporteurs ne sont pas au fait de la nouvelle génération de tachygraphe »

Publié le par .

La Commission européenne enjoint les transporteurs de marchandises ou de personnes d’équiper, dès le 15 juin prochain, leurs véhicules de la nouvelle génération de chronotachygraphes, appelés 1C. Lorin Valton directeur général d’Inodis - Stoneridge France nous explique l’impact de cette évolution réglementaire sur les professionnels.

La réglementation sur les chrono 1C entrera en vigueur le 15 juin 2019.
La réglementation sur les chrono 1C entrera en vigueur le 15 juin 2019.

DAPL : Quels sont les véhicules concernés par la nouvelle réglementation ?
Lorin Valton : Tous les véhicules de plus de 3,5 t ou de plus de 9 passagers, conducteur inclus, qui ont une activité commerciale de transporteur. À partir du 15 juin prochain, ces véhicules devront être dotés de tachygraphes dits intelligents (ou 1C en référence à l’annexe du règlement EU 2016/799 à laquelle il se réfère). La réglementation n’est, dans un premier temps, applicable qu’aux véhicules neufs.

DAPL : À quelle échéance d’autres véhicules entreront-ils dans le périmètre de la réglementation ?
LV : À ce jour, le texte européen précise que l’ensemble des véhicules qui réalisent du transport international devront être équipés du tachygraphe intelligent quinze ans après l’entrée en vigueur de la réglementation, soit le 15 juin 2034. En d’autres termes, à cette échéance, l’obligation de rétrofit touchera les véhicules d’occasion effectuant du transport en dehors de leur pays de rattachement. Mais cette date est très discutée dans le cadre du package mobilité en Europe. Il est vraisemblable que cette échéance soit ramenée à cinq ans, soit en 2024.

DAPL : Vous dites que les transporteurs ne sont pas toujours au fait de cette réglementation.
LV : Effectivement, d’aucuns nous disent qu’ils n’étaient pas au courant. Il y a donc un travail de communication à faire pour leur expliquer qu’il va être nécessaire de se conformer aux exigences de la nouvelle réglementation et qu’ils soient capables de télécharger correctement leur « tachy » avec la nouvelle génération d’appareils.

Retrouvez la suite de l’interview dans le prochain numéro de Décision Atelier Poids lourds n° 56.

Mots clefs associés à cet article : Stoneridge, Poids lourd

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Ageneau Transports ouvre ses portes
    Ageneau Transports ouvre ses portes
  • Mousset rachète les transports Raud
    Mousset rachète les transports Raud
  • Blondel-Voisin roule pour l’Oleo100
    Blondel-Voisin roule pour l’Oleo100
  • XPO Logistics verdit sa flotte avec Iveco
    XPO Logistics verdit sa flotte avec Iveco
  • La CSIAM fait le point sur le marché du VI en France
    La CSIAM fait le point sur le marché du VI en France
  • Les dernières promesses du Gouvernement aux transporteurs
    Les dernières promesses du Gouvernement aux transporteurs
  • Stef finalise l’acquisition de Dyad
    Stef finalise l’acquisition de Dyad
  • TRM européen : la Pologne sur la première marche
    TRM européen : la Pologne sur la première marche
  • Le Transport prend soin de la santé de ses salariés
    Le Transport prend soin de la santé de ses salariés
  • TRM : 25 % des camions en infraction
    TRM : 25 % des camions en infraction
  • Tred Union se rapproche de Logcoop
    Tred Union se rapproche de Logcoop
  • Les transporteurs français se mobilisent pour redorer leur l’image
    Les transporteurs français se mobilisent pour redorer leur l’image
  • Le CNR dévoile une étude sur les conditions d’emploi des chauffeurs routiers
    Le CNR dévoile une étude sur les conditions d’emploi des chauffeurs routiers
  • Galeran Transports choisit le FH I-Save de Volvo Trucks
    Galeran Transports choisit le FH I-Save de Volvo Trucks
  • Deux Stralis d’Iveco complètent la flotte des Transports Mégevand Frères
    Deux Stralis d’Iveco complètent la flotte des Transports Mégevand Frères

Newsletter
Recherche