« Tous les transporteurs ne sont pas au fait de la nouvelle génération de tachygraphe »

Publié le par .

La Commission européenne enjoint les transporteurs de marchandises ou de personnes d’équiper, dès le 15 juin prochain, leurs véhicules de la nouvelle génération de chronotachygraphes, appelés 1C. Lorin Valton directeur général d’Inodis - Stoneridge France nous explique l’impact de cette évolution réglementaire sur les professionnels.

La réglementation sur les chrono 1C entrera en vigueur le 15 juin 2019.
La réglementation sur les chrono 1C entrera en vigueur le 15 juin 2019.

DAPL : Quels sont les véhicules concernés par la nouvelle réglementation ?
Lorin Valton : Tous les véhicules de plus de 3,5 t ou de plus de 9 passagers, conducteur inclus, qui ont une activité commerciale de transporteur. À partir du 15 juin prochain, ces véhicules devront être dotés de tachygraphes dits intelligents (ou 1C en référence à l’annexe du règlement EU 2016/799 à laquelle il se réfère). La réglementation n’est, dans un premier temps, applicable qu’aux véhicules neufs.

DAPL : À quelle échéance d’autres véhicules entreront-ils dans le périmètre de la réglementation ?
LV : À ce jour, le texte européen précise que l’ensemble des véhicules qui réalisent du transport international devront être équipés du tachygraphe intelligent quinze ans après l’entrée en vigueur de la réglementation, soit le 15 juin 2034. En d’autres termes, à cette échéance, l’obligation de rétrofit touchera les véhicules d’occasion effectuant du transport en dehors de leur pays de rattachement. Mais cette date est très discutée dans le cadre du package mobilité en Europe. Il est vraisemblable que cette échéance soit ramenée à cinq ans, soit en 2024.

DAPL : Vous dites que les transporteurs ne sont pas toujours au fait de cette réglementation.
LV : Effectivement, d’aucuns nous disent qu’ils n’étaient pas au courant. Il y a donc un travail de communication à faire pour leur expliquer qu’il va être nécessaire de se conformer aux exigences de la nouvelle réglementation et qu’ils soient capables de télécharger correctement leur « tachy » avec la nouvelle génération d’appareils.

Retrouvez la suite de l’interview dans le prochain numéro de Décision Atelier Poids lourds n° 56.

Mots clefs associés à cet article : Stoneridge, Poids lourd

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Tred Union s’ouvre à l’international avec H.M. Verploegen
    Tred Union s’ouvre à l’international avec H.M. Verploegen
  • Logisticien mais aussi souvent transporteur
    Logisticien mais aussi souvent transporteur
  • Tred Union lance son concours du meilleur mécanicien de l’année
    Tred Union lance son concours du meilleur mécanicien de l’année
  • Marché du véhicule industriel : la hausse se poursuit
    Marché du véhicule industriel : la hausse se poursuit
  • Fraikin livre à DB Schenker son premier camion GNC
    Fraikin livre à DB Schenker son premier camion GNC
  • DB Schenker s’adjoint les services de Fraikin
    DB Schenker s’adjoint les services de Fraikin
  • OnTruck s’installe en France
    OnTruck s’installe en France
  • MyTrooperS devient commissionnaire de transport
    MyTrooperS devient commissionnaire de transport
  • Astre s’engage à acheter 1 250 camions cette année
    Astre s’engage à acheter 1 250 camions cette année
  • Les Transports Bonnand évaluent le gaz
    Les Transports Bonnand évaluent le gaz
  • Le groupe Sterne se rapproche d’ATS
    Le groupe Sterne se rapproche d’ATS
  • Avril dévoile Oleo100, un carburant 100 % végétal
    Avril dévoile Oleo100, un carburant 100 % végétal
  • Hafa fournit désormais la RATP
    Hafa fournit désormais la RATP
  • L’Allemagne roule  pour le gaz naturel
    L’Allemagne roule pour le gaz naturel
  • Il parcourt 762 000 km avec les mêmes pneumatiques !
    Il parcourt 762 000 km avec les mêmes pneumatiques !

Newsletter
Recherche