UFI gonfle son offre de filtres d’habitacle

Publié le par .

Le groupe italien spécialiste de la filtration élargit son offre de références à destination de l’habitacle. Une offre à fort potentiel commerciale que l’ensemble de la profession estime sous exploitée au regard du potentiel de véhicules concernés.

La gamme de l’équipementier italien a connu une croissance significative au cours des 3 dernières années avec le lancement (pour les marques UFI et Sofima) de 135 nouveaux produits affichant une couverture de 98,5% du parc roulant  européen. (© UFI Filters)
La gamme de l’équipementier italien a connu une croissance significative au cours des 3 dernières années avec le lancement (pour les marques UFI et Sofima) de 135 nouveaux produits affichant une couverture de 98,5% du parc roulant européen. (© UFI Filters)

Pour répondre à l’attente de la rechange, les catalogues aftermarket des marques UFI et Sofima qui sont régulièrement mis à jour comprennent actuellement 442 références pour habitacle réparties en :
- 276 filtres réalisés avec un média filtrant synthétique en tissu non tissé, capable de retenir plus de 90% des particules ayant un diamètre supérieur à 2,5 μm, comme les impuretés et les pollens.
- 166 filtres fabriqués avec un matériel filtrant également en tissu non tissé mais associé à du charbon actif, qui absorbe également les gaz et les odeurs, offrant une protection complémentaire à l’intérieur du véhicule.

Notons que la concentration de poussières dans l’atmosphère et la présence de différents types de particules nocives, comme le PM10 et PM2,5 dépendent des conditions météorologiques et de la zone géographique. Leur présence peut être jusqu’à six fois supérieure à l’intérieur du véhicule, à cause de l’effet « tunnel » qui se crée dans le circuit de la ventilation. Les conséquences directes d’une mauvaise qualité de l’air pendant la conduite sont : allergies, maux de gorge, diminutions de l’attention au volant jusqu’à la réduction de la visibilité à cause de la buée sur l’ensemble du vitrage.

Rappelons que dans le but d’assurer la plus haute protection contre les particules nocives et pour optimiser le fonctionnement du système de la climatisation, le fabricant conseille de remplacer le filtre d’habitacle tous les 15 000 km – dans les zones particulièrement poussiéreuses à des intervalles encore plus courts – ou tous les 6 à 12 mois au maximum.

Mots clefs associés à cet article : UFI Filters

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nissens fait l’acquisition d’AVA Cooling France
    Nissens fait l’acquisition d’AVA Cooling France
  • Mann-Filter intègre des fibres recyclées
    Mann-Filter intègre des fibres recyclées
  • Continental augmente ses capacités pour le marché des véhicules électriques
    Continental augmente ses capacités pour le marché des véhicules électriques
  • Hella : Clement Perrin nommé responsable équipement de garage
    Hella : Clement Perrin nommé responsable équipement de garage
  • ZF équipe un modèle Dongfeng du coASSIST de Niveau 2+
    ZF équipe un modèle Dongfeng du coASSIST de Niveau 2+
  • Bosch et Microsoft partenaires
    Bosch et Microsoft partenaires
  • Liqui Moly cherche à accroître sa notoriété avec le sponsoring sportif
    Liqui Moly cherche à accroître sa notoriété avec le sponsoring sportif
  • Shell cherche à verdir ses activités
    Shell cherche à verdir ses activités
  • Clarios présente ses actions pour une mobilité durable
    Clarios présente ses actions pour une mobilité durable
  • Goodyear prend le contrôle de Cooper
    Goodyear prend le contrôle de Cooper
  • Michelin est resté profitable en 2020
    Michelin est resté profitable en 2020
  • Première perte depuis 69 ans pour Bridgestone
    Première perte depuis 69 ans pour Bridgestone
  • Bosch équipe les Skoda de son dispositif d’alerte de circulation à contresens
    Bosch équipe les Skoda de son dispositif d’alerte de circulation à contresens
  • Continental s’adapte à la charge
    Continental s’adapte à la charge
  • Marklix veut démocratiser l’impression 3D des pièces détachées
    Marklix veut démocratiser l’impression 3D des pièces détachées

Newsletter
Recherche