Un label environnemental pour les transporteurs de voyageurs

Publié le par .

L’Ademe, le ministère de la Transition écologique et les organisations professionnelles du secteur du transport routier de personnes viennent de décerner les premiers labels « Objectif CO2 » pour les sociétés de transport les plus vertueuses.

Un label environnemental pour les transporteurs de voyageurs

L’Ademe, le ministère de la Transition écologique et les organisations professionnelles du secteur annoncent le lancement du label Objectif CO2 pour les transporteurs routiers de voyageurs. Celui-ci certifie l’atteinte d’un haut niveau de performance énergétique et environnementale. Avec ce label, les donneurs d’ordre comme les utilisateurs (collectivités territoriales, entreprises ou particuliers) disposent d’un repère de mobilité vertueuse.

Ce label est intégré au dispositif « Objectif CO2 » déployé dans le cadre du programme EVE (Engagements volontaires pour l’Environnement – Transport et Logistique) porté par l’Ademe et les organisations professionnelles.

Il confirme l’engagement des entreprises du secteur dans la réduction de leur impact énergétique et environnemental. Il illustre leur volonté d’atteindre les objectifs fixés par la France dans sa Stratégie Nationale Bas-Carbone, soit - 28% d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et la décarbonation complète du secteur du transport en 2050.

Comment obtenir le label ?

Les données concernant les émissions de gaz à effet de serre des entreprises candidates à la labellisation sont auditées par des experts indépendants habilités par l‘Ademe et comparées au référentiel européen HBEFA. Le label est attribué pour 3 ans par les représentants du ministère de la Transition écologique, de l’Ademe et des organisations professionnelles.

Cette démarche permet également aux entreprises de fiabiliser le calcul de leurs émissions qu’elles ont l’obligation de communiquer aux bénéficiaires des prestations de transport qu’elles fournissent.

Pour candidater, les entreprises peuvent prendre contact auprès de leur organisation professionnelle et se rendre sur le site www.objectifCO2.fr

Six premières entreprises de transport de voyageurs (Autocars R. Barriere (82) ; Cars Farouault (50) ; Cars Rouillard (22) ; Cfti Cannes (06) ; Voyages Cavé (44) ; Voyages Kunegel (68) ) viennent d’obtenir leur labellisation. Certaines d’entre-elles sont engagées depuis 2011 dans la charte Objectif CO2.

Pour obtenir la labélisation, les actions mises en place ont porté entre autres sur le renouvellement du parc, l’utilisation d’énergies alternatives au diesel et la formation à l’éco-conduite.

Depuis la création du dispositif Objectif CO2, le transport routier de voyageurs représente 320 entreprises et 50 563 véhicules.

Mots clefs associés à cet article : Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
  • Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
    Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
  • Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
    Covid-19 : quels surcoûts pour protéger les salariés ?
  • Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
    Crise du Covid-19 : la FNTR publie sa troisième enquête d’impact
  • L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
    L’OTRE écrit aux élus de l’État pour faire stopper temporairement le cabotage
  • Lidl récompense les chauffeurs
    Lidl récompense les chauffeurs
  • Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
    Transarco se lance dans la logistique et intègre le groupement Tred Union
  • Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants
    Les Transports Bray mobilisés et reconnaissants

Newsletter
Recherche