Un nouvel Autossimo dès septembre

Publié le par .

Autodistribution devrait mettre en ligne en septembre prochain une troisième version de son catalogue Autossimo qui compte aujourd’hui 90 marques, 45 000 modèles et deux millions de références de pièces. Il sera plus rapide et plus simple à utiliser alors qu’il est sollicité 24 millions de fois par an.

Un nouvel Autossimo dès septembre

Lancé il y a 15 ans, le portail web professionnel Autossimo d’Autodistribution fait figure de référence sur le secteur de l’entretien-réparation automobile. Les informaticiens du groupement planchent actuellement sur une modernisation du catalogue en ligne avec une nouvelle mouture qui devrait être opérationnelle en septembre.

Les professionnels pourront profiter d’un outil repensé et surtout beaucoup plus rapide à en croire les propos de ses géniteurs. Avec cette troisième version d’Autossimo, deux clics devraient suffire pour trouver la bonne pièces, pneumatiques compris. Comparée à la version précédente, 12 secondes de moins seront en moyenne nécessaires pour faire une recherche de pièces selon les données communiquées par Autodistribution.

Un nouveau logo

Le nouvel Autossimo intègrera des critères de recherche de pièces plus précis permettant d’affiner les résultats, un affichage plus clair de la disponibilité ainsi qu’une présentation des marques premium et distributeurs simultanée.

Enfin, la nouvelle version d’Autossimo proposera toujours plus de données techniques, les temps barémés, les carnets d’entretien constructeurs et, grande nouveauté, le devis d’entretien constructeurs.

L’occasion pour Autossimo de dévoiler également sa nouvelle identité visuelle marquant son appartenance à Autodistribution. Plus moderne, plus épuré, évoquant la vitesse via le compteur sur son flan gauche, le nouveau logo Autossimo adopte les couleurs rouge et bleu et la graphie d’Autodistribution.

« Autossimo est un outil opérationnel utilisé quotidiennement par les garagistes : pour certains clients, ce sont même 80% des commandes qui s’effectuent via Autossimo. Il y a donc beaucoup d’attentes sur le sujet  » souligne Yann Gagnepain, directeur des solutions e-business chez Autodistribution.

Autossimo compte 10 000 entreprises clientes (AD, Autoprimo, agents de marque, concessionnaires, fastfitters) et reçoit 10 500 commandes par jour ouvré en moyenne.

Dans la même rubrique :

  • Autodistribution : un nouveau bâtiment pour Auto Pièces Atlantique
    Autodistribution : un nouveau bâtiment pour Auto Pièces Atlantique
  • IDLP poursuit sa croissance avec Ouest Négoce
    IDLP poursuit sa croissance avec Ouest Négoce
  • OTOP s’ajuste et poursuit son développement
    OTOP s’ajuste et poursuit son développement
  • Amerigo International : Yves Maillière quitte le navire
    Amerigo International : Yves Maillière quitte le navire
  • Alliance Automotive group rachète onze magasins en Angleterre
    Alliance Automotive group rachète onze magasins en Angleterre
  • Distri Cash : des pneus et des pièces
    Distri Cash : des pneus et des pièces
  • Autodistribution finalise sa prise de participation dans AD Bosch
    Autodistribution finalise sa prise de participation dans AD Bosch
  • Un Sprinter « atelier mobile » à Perpignan
    Un Sprinter « atelier mobile » à Perpignan
  • ACR Group distribue NGK
    ACR Group distribue NGK
  • Additifs et turbocompresseurs chez Technik’a
    Additifs et turbocompresseurs chez Technik’a
  • Alternative Autoparts et Nord Distribution signent un accord de partenariat
    Alternative Autoparts et Nord Distribution signent un accord de partenariat
  • Ce qu’attendent les garagistes européens de leur distributeur
    Ce qu’attendent les garagistes européens de leur distributeur
  • Alternative Autoparts grossit ses rangs
    Alternative Autoparts grossit ses rangs
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
    [Vidéo] #Connect Aftermarket rassemble la distribution de pièces détachées à Deauville
  • Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans
    Pièces captives : la protection opposable passe à dix ans

Newsletter
Recherche