Une première plateforme d’échange de données environnementales

Publié le par .

Avec le soutien du Gouvernement et de Total, le monde du transport routier se dote d’une plateforme d’échange de données environnementales. Elle devra faciliter les échanges entre transporteurs et donneurs d’ordre en matière de pollution afin que chacune des parties tienne ses engagements environnementaux. La plateforme se positionne aussi comme un outil de comparaison de ses performances.

Une première plateforme d’échange de données environnementales

L’ADEME, le ministère de la Transition écologique et les organisations professionnelles du transport annoncent le lancement de la plateforme d’échange de données environnementales pour le secteur du transport routier et de la logistique.

Cette plateforme, initiée dans le cadre du Programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE), financé par Total Marketing France, doit faciliter le partage des informations environnementales entre transporteurs et leurs clients donneurs d’ordre.

En apportant une standardisation des données et des modalités d’échange, elle constitue un nouvel outil pour accompagner les entreprises dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et de polluants atmosphériques.
Elle symbolise une nouvelle étape dans la synergie environnementale entre les acteurs du transport et de la logistique – chargeurs, commissionnaires de transport, transporteurs de marchandises, grossistes, transporteurs de voyageurs.

Standardiser et faciliter les échanges entre transporteurs et donneurs d’ordre pour intégrer les émissions polluantes comme critère de performance logistique

Actuellement, chaque donneur d’ordre est confronté à un véritable défi pour exploiter des formats et des sources de données hétérogènes transmises par leurs prestataires de transport. En utilisant la plateforme de données EVE, l’entreprise reçoit des données standardisées et des chiffres clés pour estimer la performance environnementale de sa logistique et la comparer aux autres entreprises du secteur. Elle dispose des informations nécessaires pour mettre en place une politique d’achats responsables et intégrer l’impact GES comme critère de performance logistique.

Par le calcul et la transmission des indicateurs de performance environnementale, la plateforme EVE permet aux transporteurs de s’évaluer, de comparer leur performance avec celle d’entreprises similaires, de façon anonyme, et de valoriser leurs efforts en matière de réduction d’émissions de GES vis-à-vis de leurs clients. Ils peuvent également en retour recevoir des informations statistiques et indicateurs clés de la part de leurs clients.

La solution informatique est sécurisée et répond aux exigences de confidentialité sur le traitement des données, échangées sur la base du consentement de chaque entreprise. La plateforme est gratuite et accessible à toutes les entreprises. Pour les prochaines évolutions, la plateforme sera adaptée aux transporteurs routiers de voyageurs et permettra la transmission des données depuis et vers les bases de données des entreprises sans saisie manuelle.

Mots clefs associés à cet article : Environnement

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
    Le TRM retrouve un bon niveau d’activité en juin
  • Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
    Le transport routier de marchandises chute de 27 % au second trimestre
  • Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
    Le Gouvernement pousse le fret ferroviaire
  • « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
    « Si vous l’avez, c’est qu’un camion vous l’a apporté ! » : La FNTR en campagne
  • TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
    TRM : les indicateurs se relèvent en mai, mais…
  • De nouvelles règles pour le transport en Europe
    De nouvelles règles pour le transport en Europe
  • Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
    Sterne à la fois freiné et remonté par la crise
  • TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
    TRM : une activité pas si polluante qu’on imagine !
  • FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
    FNTR : première édition de la Semaine nationale du transport routier de marchandises
  • Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
    Xerfi prévoit une baisse de 18 % du CA du transport et de l’entreposage
  • Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
    Le TRM toujours privé du report de la suppression de l’avantage fiscal sur le gazole
  • Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
    Quatre Mercedes Actros pour un convoi de 330 tonnes
  • TRM : l’orage gronde
    TRM : l’orage gronde
  • Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
    Les mesures sanitaires amputent de 2,5 % le prix de revient du TRM
  • Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne
    Covid-19 : le secteur du transport routier salue le plan de la Commission pour stimuler l’économie européenne

Newsletter
Recherche