VE et Recharge : la bonne puissance au bon endroit

Publié le par .

Quel type de borne est-il le plus adapté aux besoins des véhicules électriques ? Quel temps de recharge pour quelle situation ? Les bornes de recharge doivent à la fois répondre aux besoins des usagers, répondre aux enjeux environnementaux et aux obligations réglementaires.

La bonne solution est d’offrir une offre flexible, compatible avec tous les véhicules électriques et facile à installer.
La bonne solution est d’offrir une offre flexible, compatible avec tous les véhicules électriques et facile à installer.

Avec les divers plans de relance européens qui placent la transition énergétique au premier plan, le marché des véhicules électriques est en plein boom, et avec lui celui des points de recharge. Rien qu’au niveau national, le plan « France Relance » a prévu d’investir huit milliards d’euros dans le déploiement des infrastructures de recharge. L’objectif est d’atteindre les 100 000 points de recharge d’ici la fin de l’année. Cependant, le pays est encore loin du but : selon le baromètre de l’Avere-France, au 1er mai 2021 la France comptait 33 363 points de recharge ouverts au public, 90% en recharge normale et 10% en recharge rapide. À cette couverture de territoire encore incomplète s’ajoute la problématique du mode de recharge pour quels besoins.

Les modes de recharge

Particulier, collectivité ou grande enseigne, l’important est de choisir la borne de façon cohérente à l’usage. Selon, Tristan Durivault, directeur commercial Europe du Sud d’IES Synergy fabricant de bornes de recharge en courant continu, la bonne solution est d’offrir une offre flexible, compatible avec tous les véhicules électriques et facile à installer. Les VE ont accès à deux types de borne de recharge :
-  Les bornes à courant alternatif AC : Recharger un VE à une borne sur courant alternatif est une solution suffisante pendant un stationnement. Ces dernières équipent souvent les lieus de travail, les domiciles et sont compatibles avec les véhicules de flottes, dotées d’une puissance allant de 7 à 22kW.
-  Les bornes à courant continu DC : Les bornes de recharge sur courant continu répondent à des besoins plus spécifiques. Elles proposent une puissance rapide à haute, voire très haute, puissance, notamment plébiscitées par les entreprises et les pouvoirs publics.

Quelle recharge pour quel véhicule ?

Il existe différents modèles de prises et de bornes de recharge. Le choix de la solution de recharge dépend de l’usage du véhicule plus que de son autonomie, ainsi que du temps dont on dispose pour le recharger. De plus, une grande partie de véhicules ne supportent pas la recharge en triphasé. Ces différentes notions sont essentielles pour comprendre les problématiques rencontrées à ce jour par les usagers avec un réseau à 90% en recharge normale (3,7 à 22 kW). En effet, il existe une forte inégalité entre les véhicules due, soit à la taille du convertisseur embarqué (entre 6,6 kW et 22 kW, la moyenne se situant aux alentours de 11 kW), soit à la capacité de la batterie. Ce qui veut dire que, sur ce type de bornes certains se rechargeront complétement en une heure environ alors que d’autres auront besoin de cinq heures pour une recharge optimale (recharge de 20 à 80% de la batterie).

Booster son business

À présent, une borne de recharge de 50kW oscille entre 40 000 et 50 000 euros, et une borne de 24kW coûte environ 20 000 euros. Cependant, les différentes solutions de recharge bénéficient d’aides au financement, tel que le programme Advenir qui subventionne l’installation de bornes. Avec une hausse de parts de marché des véhicules hybrides rechargeables et électriques, Tristan Durivault conseille aux garagistes de s’équiper de bornes de recharge. Cette solution permet aux professionnels de proposer de nouveaux services, tout en boostant leur business et séduisant une nouvelle clientèle.

[Article complet dans le magazine n°162]

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Véhicule hybride

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • FFED homologue un sixième boitier de conversion au E85
    FFED homologue un sixième boitier de conversion au E85
  • Club Identicar promeut le gravage contre le vol
    Club Identicar promeut le gravage contre le vol
  • Le bonus augmente dès maintenant pour les VUL électriques
    Le bonus augmente dès maintenant pour les VUL électriques
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 19 au 23 juillet 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 19 au 23 juillet 2021
  • Le marché français des véhicules de collection pèse 4 milliards d’euros
    Le marché français des véhicules de collection pèse 4 milliards d’euros
  • Natixis encourage la bonne préparation des véhicules avant la route
    Natixis encourage la bonne préparation des véhicules avant la route
  • La branche des services renforce son accompagnement des jeunes
    La branche des services renforce son accompagnement des jeunes
  • 8ème batch du Moove Lab, c’est parti !
    8ème batch du Moove Lab, c’est parti !
  • [Vidéo] Entretien avec Thibault Sarrazin, Kitts
    [Vidéo] Entretien avec Thibault Sarrazin, Kitts
  • Loi Climat et ZFE : le calendrier officiel
    Loi Climat et ZFE : le calendrier officiel
  • Pneus hiver : un nouveau panneau pour signaler leur monte obligatoire
    Pneus hiver : un nouveau panneau pour signaler leur monte obligatoire
  • Garages : une activité toujours en dessous de 2019 sur le premier semestre
    Garages : une activité toujours en dessous de 2019 sur le premier semestre
  • [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 12 au 16 juillet 2021
    [Vidéo] L’essentiel des actualités - Semaine du 12 au 16 juillet 2021
  • Le CNPA reste la première force syndicale de la branche des services de l’automobile
    Le CNPA reste la première force syndicale de la branche des services de l’automobile
  • Fin du thermique dès 2035 : entre craintes, critiques et enthousiasme
    Fin du thermique dès 2035 : entre craintes, critiques et enthousiasme

Newsletter
Recherche