Valeo parmi les chefs de file du développement de l’intelligence artificielle

Publié le par .

Le programme français Confiance.ai réunit un collectif de treize partenaires industriels et académiques, afin de créer une plateforme d’outils logiciels visant à promouvoir les applications de l’intelligence artificielle. Il a été mis en lumière dans le nouveau centre de R&D de Valeo dédié au véhicule autonome, Valeo Mobility Tech Center, à Créteil.

(© Valeo)
(© Valeo)

Doté d’un budget de 45 millions d’euros sur la période 2021-2024, le programme Confiance.ai ambitionne de « créer une plateforme d’outils logiciels permettant l’intégration d’IA dans des produits ou services critiques ». Il rassemble un collectif de treize partenaires industriels et académiques français de premier plan : Air Liquide, Airbus, Atos, Naval Group, Renault, Safran, Sopra Steria, Thales, Valeo, ainsi que le CEA, Inria, l’IRT Saint-Exupéry et l’IRT SystemX. Ses champs d’application sont donc vastes, le véhicule autonome, l’aéronautique de dernière génération, l’industrie 4.0, l’énergie ou encore la défense.

Comme un symbole, le programme a été lancé dans le tout nouveau centre R&D de Valeo à Créteil, qui réunit en un même lieu plusieurs sites auparavant dispersés en Île-de-France. Sur 20 000 m2, 900 salariés, dont 600 ingénieurs, travaillent sur les véhicules intelligents, ce qui inclut naturellement de nombreuses briques technologiques et de recherche sur l’autonomisation de la conduite. Huit laboratoires d’essais et de validation sont ainsi implantés sur ce nouveau centre.

« La France se dote aujourd’hui d’un cadre réglementaire complet pour la circulation des véhicules autonomes : c’est une première en Europe. Et nous avons donc plus que jamais besoin d’une IA sûre, performante et homologable. C’est l’objectif de Confiance.ai, le plus grand programme R&T de la stratégie nationale en intelligence artificielle lancée par le président de la République en 2018, financé à hauteur de 30 millions d’euros par le Programme d’investissements d’avenir. Je me réjouis que des industriels de différents secteurs collaborent à ce grand défi », s’est réjoui Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports.

L’autonomisation de la conduite est déjà une réalité

Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a pour sa part salué les avancées de ce projet : « L’IA de confiance, c’est-à-dire l’IA pour les systèmes critiques, est aujourd’hui nécessaire dans de nombreux domaines comme la voiture autonome, l’aéronautique ou le spatial. L’avancée de ce chantier témoigne de la réussite de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle et conforte la nécessité d’un investissement public dans les technologies de pointe ».

Le collectif multi-filière s’attachera, sur la période 2021 à 2024, à concevoir et à proposer une plateforme d’outils logiciels souveraine, ouverte, interopérable et pérenne permettant l’intégration de l’IA dans des produits et services critiques de manière sûre, fiable et sécurisée.

Enfin, la direction de Valeo a souligné que dans le secteur automobile, l’autonomisation de la conduite progressait significativement, les premières applications de niveau 3 de série voyant le jour. D’ici à 2030, le groupe anticipe qu’une « voiture premium sur trois sera dotée d’un système d’autonomie de ce niveau », sans perdre de vue que les tests avancés sur les niveaux 4 et 5 se multiplient en parallèle.

Mots clefs associés à cet article : Valeo, Conduite autonome

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bridgestone : 20 % de ses ventes à l’origine équiperont les véhicules électriques en 2024
    Bridgestone : 20 % de ses ventes à l’origine équiperont les véhicules électriques en 2024
  • Lizarte dévoile sa feuille de route
    Lizarte dévoile sa feuille de route
  • Rombat : 40 ans et 15 millions de batteries écoulées
    Rombat : 40 ans et 15 millions de batteries écoulées
  • Clas redéfinit l’arborescence de son offre produit
    Clas redéfinit l’arborescence de son offre produit
  • Bosch dévoile Aerotwin
    Bosch dévoile Aerotwin
  • Eurorepar lance les pneus été Reliance 2
    Eurorepar lance les pneus été Reliance 2
  • Michelin inaugure les nouveaux aménagements de son siège de Clermont-Ferrand
    Michelin inaugure les nouveaux aménagements de son siège de Clermont-Ferrand
  • Bosch présente ses nouveautés en matière de calibration des Adas et de diagnostic
    Bosch présente ses nouveautés en matière de calibration des Adas et de diagnostic
  • Sogefi présente CabinHepa+
    Sogefi présente CabinHepa+
  • NTN-SNR booste sa gamme CVJ de réparation de transmissions
    NTN-SNR booste sa gamme CVJ de réparation de transmissions
  • Clas enrichit son catalogue éclairage
    Clas enrichit son catalogue éclairage
  • Goodyear investit dans la charge des véhicules électriques
    Goodyear investit dans la charge des véhicules électriques
  • ZF Aftermarket : cap sur une offre plus durable
    ZF Aftermarket : cap sur une offre plus durable
  • Pirelli prend date sur le marché des véhicules électriques
    Pirelli prend date sur le marché des véhicules électriques
  • IAA Mobility Munich 2021 : Magna met en avant ses solutions de propulsion électrique
    IAA Mobility Munich 2021 : Magna met en avant ses solutions de propulsion électrique

Newsletter
Recherche