Véhicule autonome VS distribution urbaine

Publié le par .

Olivier Dutrech, directeur innovation du groupe Fraikin, énonce les défis de la distribution urbaine si cette dernière était effectuée par des véhicules autonomes.

Tribune sur le défi de la distribution urbaine, le directeur innovation du groupe Fraikin partage son avis sur le VU autonome. (©Fraikin)
Tribune sur le défi de la distribution urbaine, le directeur innovation du groupe Fraikin partage son avis sur le VU autonome. (©Fraikin)

Les véhicules autonomes, actuellement déployés dans les mines, carrières, entrepôts, ou encore terminaux portuaires, etc., sont capables d’assurer un service permanent, indépendamment des prises de poste par les opérateurs. Mais dans des espaces publiques, comme les villes, leur utilisation impose certaines contraintes. Comme le signale Olivier Dutrech, « la distribution urbaine impose la prise en considération de multiples actions aléatoires de la part d’autres usagers, souvent vulnérables et non forcément respectueux de la signalisation. » De plus, la question de la responsabilité en cas d’accident corporel quand il n’y a pas de conducteur demeure, et s’ajoute au cyber-risque , puisque ces véhicules s’appuient largement sur des systèmes informatiques.

S’adapter à la ville

Le directeur innovation du groupe Fraikin estime qu’un véhicule autonome doit faire appel à de nombreux équipements pour pouvoir se déplacer, comme un GNSS qui l’aide à se situer. Par ailleurs, la scrutation permanente des abords du véhicule sert à la fois à la détection des obstacles et à l’apprentissage du territoire de circulation. D’où l’importance des lidars, radars et caméras. Les informations sont ensuite traitées par des logiciels afin d’adapter la conduite autonome du véhicule tout en assurant la sécurité de tous. En conclusion, Olivier Dutrech estime que la technologie est en mesure de fournir les solutions nécessaires à la conduite autonome en distribution urbaine. « Si le développement du véhicule autonome en livraison n’est pas forcément pour demain, des signaux encourageants émergent un peu partout dans le monde. En 2019, le géant américain de la distribution Walmart annonçait ses premiers tests de livraisons en véhicules autonomes ; en 2021, une nouvelle phase de tests démarrera en Arizona », ajoute-t-il.

Mots clefs associés à cet article : Conduite autonome, FRAIKIN

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • En 20 ans, Paccar Financial Europe a bien grandi !
    En 20 ans, Paccar Financial Europe a bien grandi !
  • Ontruck dévoile Ontruck Messagerie
    Ontruck dévoile Ontruck Messagerie
  • Flip Elec dévoile Tachosafe Web
    Flip Elec dévoile Tachosafe Web
  • Ontruck soutient ses transporteurs avec Indeez
    Ontruck soutient ses transporteurs avec Indeez
  • AddSecure lance des alarmes de température
    AddSecure lance des alarmes de température
  • Workshop Data Truck, toute l’information technique pour l’entretien-réparation
    Workshop Data Truck, toute l’information technique pour l’entretien-réparation
  • Beepiz étoffe son application
    Beepiz étoffe son application
  • Christoph Ludewig passe de Mercedes-Benz à Geotab
    Christoph Ludewig passe de Mercedes-Benz à Geotab
  • Ontruck signe un partenariat avec Total
    Ontruck signe un partenariat avec Total
  •  Les branches régionales de l’OTRE vent debout contre le projet de nouvelle taxe
    Les branches régionales de l’OTRE vent debout contre le projet de nouvelle taxe
  • Une vue à 360° avec VideoLinc d’Astrata
    Une vue à 360° avec VideoLinc d’Astrata
  • La plateforme RIO compte une cinquantaine de partenaires
    La plateforme RIO compte une cinquantaine de partenaires
  • Ontruck déploie son activité dans la région Rhône-Alpes
    Ontruck déploie son activité dans la région Rhône-Alpes
  • Vodafone étoffe ses solutions de tracking
    Vodafone étoffe ses solutions de tracking
  • La carte C2A s’enrichit d’un service de réservations hôtelières
    La carte C2A s’enrichit d’un service de réservations hôtelières

Newsletter
Recherche