Véhicules électriques : le déploiement des points de charge se poursuit

Publié le par .

Avec 25 880 points de charge sur le territoire national, le taux d’équipement a bondi de 29 % en un an. Cependant la marge de progression demeure importante pour être efficace et voir le parc électrique se déployer.

En France, il y a environ une borne de recharge pour environ sept véhicules légers électriques en circulation.
En France, il y a environ une borne de recharge pour environ sept véhicules légers électriques en circulation.

Si la proportion de véhicules électriques du parc automobile ne cesse de croître d’année en année, elle demeure néanmoins restreinte et représente à ce jour environ 180 000 véhicules légers en circulation. L’une des gageures pour le déploiement des véhicules électriques est la recharge. Or le niveau d’équipement tend à s’améliorer. Selon l’Avere France il y a désormais sur le territoire national 25 880 bornes de recharge accessibles et ouvertes au public, soit une progression de 29 % en un an et de 4 % depuis le début de l’année.

Dans le détail, seuls 2 145 points proposent une charge rapide (plus de 24 kW), tandis que le gros des bornes est représenté par une charge dite accélérée (entre 11 et 22 kW), soit 16 000 points, et des charges lentes (moins de 11 kW) avec 7 735 bornes.

Des territoires mieux équipés

« Le maillage du territoire français continue de s’étendre avec une répartition désormais assez homogène. Mais, pour permettre tous les types d’usage, il importe que se développent des réseaux denses dans les métropoles et les grandes villes françaises, ainsi que des stations de charge rapide le long des autoroutes et routes nationales » insiste Bruno Lebrun, président de Gireve, qui promeut le développement de la mobilité électrique.

Certaines régions sont en effet mieux pourvues que d’autres. L’Île-de-France, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine comptent à elles trois environ 10 000 points de charge. L’équipement d’autres territoires laisse en revanche à désirer. Selon l’Avere, le Territoire de Belfort, la Haute-Loire et la Seine-Saint-Denis sont des départements moins bien dotés que la moyenne nationale par habitant.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Diéséliste de France sensibilise à l’éco-révision
    Diéséliste de France sensibilise à l’éco-révision
  • J-13 pour le renforcement pollution du contrôle technique
    J-13 pour le renforcement pollution du contrôle technique
  • SGS propose aux particuliers l’immatriculation en ligne
    SGS propose aux particuliers l’immatriculation en ligne
  • GT Motive s’associe à WeProov pour l’état des lieux des flottes
    GT Motive s’associe à WeProov pour l’état des lieux des flottes
  • Alain Landec réélu à la présidence de la Feda
    Alain Landec réélu à la présidence de la Feda
  • Essoufflement de l’activité chez les distributeurs et les ateliers
    Essoufflement de l’activité chez les distributeurs et les ateliers
  • Equip Auto, ce grand rendez-vous de la filière
    Equip Auto, ce grand rendez-vous de la filière
  • Datafirst-I’Car Systems fait évoluer son module CRM 360
    Datafirst-I’Car Systems fait évoluer son module CRM 360
  • Savoir refacturer les coûts liés à la gestion des déchets
    Savoir refacturer les coûts liés à la gestion des déchets
  • Flexfuel annonce une quatrième homologation
    Flexfuel annonce une quatrième homologation
  • Le CNPA rejoint le Club Génération Responsable
    Le CNPA rejoint le Club Génération Responsable
  • Infopro Digital au Salon Automechanika de Birmingham
    Infopro Digital au Salon Automechanika de Birmingham
  • Chaînes ou pneus hiver, un choix bientôt possible ?
    Chaînes ou pneus hiver, un choix bientôt possible ?
  • Goodbye Car : nouveau simulateur de prime à la conversion
    Goodbye Car : nouveau simulateur de prime à la conversion
  • La FFC facilite la gestion des créances
    La FFC facilite la gestion des créances

Newsletter
Recherche