Volkswagen dévoile son châssis électrique

Publié le par .

Le groupe Volkswagen vient de dévoiler le châssis flexible qui sera la base de ses futurs véhicules électriques de nouvelle génération.

Le groupe Volkswagen vient de dévoiler le châssis flexible qui sera la base de ses futurs véhicules électriques de nouvelle génération.
Le groupe Volkswagen vient de dévoiler le châssis flexible qui sera la base de ses futurs véhicules électriques de nouvelle génération.

Volkswagen s’est fixé comme objectif de commercialiser au moins un million de véhicules électriques d’ici à 2025. Pour tenir cet objectif, le constructeur a dernièrement levé le voile sur le châssis sur lequel reposerait sa nouvelle gamme de modèles électriques. Il ne s’agit pas ici d’une plate-forme adaptée du thermique. Non, ce nouveau châssis été conçu dès le départ pour une motorisation électrique.

Flexible, la plate-forme couvre les voitures compactes, mais aussi les SUV, en passant par les vans. Elle touchera l’ensemble des marques du groupe : Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Volkswagen Utilitaires.

Le châssis révèle un moteur électrique intégré à l’essieu arrière et une batterie placée dans le plancher du véhicule. Cela permet une répartition optimale du poids et offre aux passagers une position des sièges haute.

L’autonomie proposée pour chaque modèle ira de 330 à 550 kilomètres. Un système de chargement rapide de 125 kWh offrira des temps de recharge de la batterie considérablement réduits, de 0 à 80 % en seulement 30 minutes.

Ouvrir la voie vers l’âge de l’électricité

Le modèle « ID », premier véhicule à profiter de ce châssis, sera commercialisé en 2020. Il s’agira d’un modèle compact à quatre portes dont le prix avoisinera celui d’une Golf diesel. Son architecture redéfinira les limites de ce segment de véhicules. L’habitacle devrait être comparable à ceux des véhicules haut de gamme.

« La plate-forme modulaire pour véhicules électriques est sans doute le projet le plus important dans l’histoire de Volkswagen, similaire au passage de la Coccinelle à la Golf » déclare Thomas Ulbrich, membre du directoire en charge de l’électromobilité. Qui ajoute : « Ce sera la base de plus de dix millions de voitures électriques dans l’ensemble du groupe lors de la première vague et cela ouvrira notre voie vers l’âge de l’électricité. »

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pirelli intègre la 5G à ses pneus
    Pirelli intègre la 5G à ses pneus
  • Dyson abandonne la voiture électrique
    Dyson abandonne la voiture électrique
  • Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
    Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
  • Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
    Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
  • DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
    DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
  • Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
    Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
  • Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
    Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
  • Continental : une roue connectée et active
    Continental : une roue connectée et active
  • Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
    Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
  • Ronal présente sa première roue en impression 3D
    Ronal présente sa première roue en impression 3D
  • ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
    ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
  • Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
    Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
  • Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
    Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
  • Volkswagen double le dosage d’AdBlue
    Volkswagen double le dosage d’AdBlue
  • Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules
    Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules

Newsletter
Recherche