Vroomly ou « le secrétariat digital du garagiste »

Publié le par .

Vroomly, le comparateur de garages en ligne, soutenu par Mobivia via son incubateur de jeunes pousses Via ID depuis janvier dernier, souhaite offrir davantage qu’un site d’intermédiation pour l’atelier. Zoom sur un apporteur d’affaires en ligne.

Vroomly espère certifier 1 000 réparateurs d'ici à la fin de l'année.
Vroomly espère certifier 1 000 réparateurs d'ici à la fin de l'année.

La plate-forme d’intermédiation a connu un coup d’accélération en début d’année grâce à une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de Via ID et entend en profiter pour tirer son épingle du jeu parmi les divers comparateurs en ligne lancés ces dernières années. « Les professionnels perdent un temps fou au téléphone ou à faire des devis. Nous voulons les décharger de toute cette partie-là. Notre objectif est de devenir le secrétariat digital des garagistes pour que les mécaniciens se concentrent uniquement sur leur cœur de métier » lance Alexis Frerejean, dirigeant de vroomly.com.

À cette fin, la start-up établit avec chacun de ses partenaires garagistes un diagnostic pour récupérer différentes données (taux horaire pratiqué, gamme de pièces utilisées, etc.) et pouvoir réaliser des devis en ligne correspondant à ce que l’atelier pratique. Ce dernier est ensuite certifié par le site, qui gère la prise de rendez-vous et l’élaboration des devis. « En trois clics les automobilistes connaissent les trois informations les plus importantes qu’ils recherchent en toute transparence : la géolocalisation de l’atelier, le prix de la prestation et la confiance du garagiste via des avis clients certifiés », détaille le dirigeant.

10 % de la facture des rendez-vous fermes

Ainsi grâce à sa plaque d’immatriculation, l’automobiliste va avoir accès, dans sa zone de chalandise, à tous les devis des garages certifiés selon une charte de qualité Vroomly (respect des délais, temps de prise en charge, recours à des pièces de qualité, etc.). En effet, la jeune pousse se targue d’être très sélective et entend en faire sa marque de fabrique.

« Nous avons déjà déréférencé des ateliers qui ne correspondaient pas à nos critères de qualité, par exemple si les avis clients trop bas persistent », indique Alexis Frerejean. La plate-forme vise un maillage national de 1 000 garages partenaires d’ici à la fin de l’année et entre 2 000 et 4 000 à terme. « Pas plus » pour s’assurer d’avoir les « meilleurs garages ».

À ce jour, Vroomly revendique 150 000 visiteurs uniques mensuels, dont 10 % font des demandes de devis. Il vise 1 million de visiteurs par mois dès décembre. Le dirigeant annonce qu’il communiquera dès lors sur le taux de transformation déjà « très positif ». Vroomly se rémunère à hauteur de 10 % sur les rendez-vous fermes des garagistes établis via sa plate-forme.

Mots clefs associés à cet article : Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les ventes en ligne de voitures de collection en forte augmentation
    Les ventes en ligne de voitures de collection en forte augmentation
  • idgarages.com scrute les prix de la réparation
    idgarages.com scrute les prix de la réparation
  • iDGARAGES.com reconnu pour son parcours client
    iDGARAGES.com reconnu pour son parcours client
  • Daparto poursuit son expansion
    Daparto poursuit son expansion
  • Loïc Brasset nommé directeur général de Mister-Auto
    Loïc Brasset nommé directeur général de Mister-Auto
  • [Vidéo] Entretien avec Nicolas de Gaudemont – Originauto.com
    [Vidéo] Entretien avec Nicolas de Gaudemont – Originauto.com
  • Destock Garages recycle les pièces découpées
    Destock Garages recycle les pièces découpées
  • Allopneus adapte son service à domicile
    Allopneus adapte son service à domicile
  • Oscaro confirme ses ambitions de développement
    Oscaro confirme ses ambitions de développement
  • Norauto et Oscaro dans le top 50 des sites de e-commerce en mai
    Norauto et Oscaro dans le top 50 des sites de e-commerce en mai
  • Colorbox fête ses 10 ans
    Colorbox fête ses 10 ans
  • Otop, fin de la belle histoire ?
    Otop, fin de la belle histoire ?
  • [Vidéo] entretien avec Julien Dubois, Partakus
    [Vidéo] entretien avec Julien Dubois, Partakus
  • L’e-réputation au cœur de l’offre de Carvisor
    L’e-réputation au cœur de l’offre de Carvisor
  • Fidcar inclut les avis sur les mesures sanitaires
    Fidcar inclut les avis sur les mesures sanitaires

Newsletter
Recherche