Warning Centre Auto : l’antichambre de Point S

Publié le par .

Warning Centre Auto, concept centre-auto, pneu et entretien, a été lancé en 2019 pour affiner le maillage national de Point S. Le réseau secondaire, orienté TC4 uniquement, devient une solution complémentaire aux autres concepts du groupe.

Un centre Warning capitalise sur sa zone de chalandise et ses clients, avec une mise en avant du centre seul et non du réseau. (© Point S)
Un centre Warning capitalise sur sa zone de chalandise et ses clients, avec une mise en avant du centre seul et non du réseau. (© Point S)

Warning Centre Auto, qui compte huit points de vente actuellement, est une marque récente dont le vrai lancement a débuté il y a un an. Le jeune réseau est ouvert aux adhérents ainsi qu’aux réseaux concurrents, et permet ainsi de compléter le maillage du groupe. Selon Loïc Zima, directeur des réseaux affiliés chez Point S Group, le réseau a été pensé comme une antichambre par rapport à Point S. Par ailleurs, un centre Warning capitalise sur sa zone de chalandise et ses clients, avec une mise en avant de la raison sociale du point de vente auprès des clients locaux.

Warning Centre Auto a pour premier objectif d’existence de répondre aux attentes de certains adhérents en termes de développement. Ce réseau secondaire permet ainsi aux chefs d’entreprise de travailler dans la même zone de chalandise que leur premier centre sous enseigne Point S. Quatre des huit points de vente sont d’ailleurs tenus par des chefs de centres Point S. Warning Centre Auto a également pour vocation d’élargir le spectre de recrutement et s’adresse à des professionnels qui peuvent ainsi expérimenter la vie d’un réseau. Les garagistes d’enseignes concurrentes peuvent de leur côté tester l’offre du groupe. Comme l’indique Loïc Zima, le réseau Warning Centre Auto peut également servir de « test mutuel », afin d’essayer et d’approuver une situation géographique, financière et le nouvel adhérent, qui peut à tout moment basculer dans le réseau Point S.

Un réseau en phase de démarrage
Le jeune réseau propose le même type de contrat avec adhésion que Point S, seuls les tarifs et services se distinguent. L’adhérent doit régler un droit d’entrée de trois mille euros, une redevance de six mille euros par an, ainsi qu’une cotisation commerciale/publicitaire annuelle de 1 500 euros. Au niveau des services et des solutions l’adhérent Warning Centre Auto profite des mêmes outils, conseils et support que celui de Point S, notamment en matière d’achats via Viasso et d’accès aux lignes de vêtements. Petite différence tout de même, Warning Centre Auto ne dispose pas d’accord grands comptes, ou d’accès à la MDD Point S. Toutefois, le réseau bénéficie d’outils propres, tels qu’un intranet dédié, un service de dépannage, d’un plan de communication adapté à ses besoins, ainsi que d’une marque blanche réservée. Au sein de son jeune réseau, le groupe propose ainsi une « caisse à outils à ses adhérents pour un accompagnement pour le bon outil au bon moment ». Enfin, en cas de besoin, un adhérent Warning peut disposer de solutions de financement de Point S.

Le vitrage fait son entrée
Alors que Point S et Warning Centre Auto sont deux entités distinctes et n’obéissant pas au même code couleur, et que le second se comporte comme un réseau à part, son développement suit toutefois les traces du premier. Ainsi, tout comme Point S Group a récemment développé Point S Glass sous forme de baies dans ses centres ou dans ses centres spécialisés dans le vitrage, le jeune Warning Centre Auto dispose également de son concept. Baptisé W Glass, il se décline sous forme de baies de vitrage dans cinq de ses huit points de vente. À terme, l’objectif est que tous les Warning Centre Auto proposent le vitrage à ses clients.
[Article complet à lire dans le DA 159]

Mots clefs associés à cet article : Warning, Point S

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Norauto parfait son maillage dans les Dom-Tom
    Norauto parfait son maillage dans les Dom-Tom
  • Carter-Cash à la recherche de saisonniers
    Carter-Cash à la recherche de saisonniers
  • Norauto annonce 1 000 recrutements
    Norauto annonce 1 000 recrutements
  • Autobacs poursuit sa digitalisation
    Autobacs poursuit sa digitalisation
  • Midas se développe en Afrique
    Midas se développe en Afrique
  • Comment Norauto fait fructifier les avis clients ?
    Comment Norauto fait fructifier les avis clients ?
  • L’Armis booste la digitalisation des franchisés Norauto
    L’Armis booste la digitalisation des franchisés Norauto
  • [Vidéo] Près de 50 ans après sa création, Feu Vert change son identité
    [Vidéo] Près de 50 ans après sa création, Feu Vert change son identité
  • Norauto s’associe à Wifirst pour la digitalisation de son réseau
    Norauto s’associe à Wifirst pour la digitalisation de son réseau
  • Norauto dévoile son nouveau pneu été
    Norauto dévoile son nouveau pneu été
  • Norauto poursuit son engagement dans le développement durable
    Norauto poursuit son engagement dans le développement durable
  • Euromaster lance MasterControl Easyliss
    Euromaster lance MasterControl Easyliss
  • Feu Vert s’occupe de l’après-vente d’Aiways
    Feu Vert s’occupe de l’après-vente d’Aiways
  • Autobacs s’occupe de la carte grise
    Autobacs s’occupe de la carte grise
  • Découvrez les open-points du réseau Speedy
    Découvrez les open-points du réseau Speedy

Newsletter
Recherche