Weinmann, le sur mesure de la carrosserie

Publié le par .

Avec un nouveau dirigeant à sa tête, Weinmann Technologies se relance. L’entreprise française se positionne désormais comme un créateur de gros centres de carrosseries modernes.

André Courtois, gérant de Weinmann, et son client Daniel Urcun, président d'Audi Bauer.
André Courtois, gérant de Weinmann, et son client Daniel Urcun, président d'Audi Bauer.

Weinmann Technologies reste une marque de référence dans le domaine des cabines et des équipements de carrosserie. L’entreprise française, basée à Rosheim (Bas-Rhin), a fêté ses 50 ans l’an dernier. Après des années compliquées, elle est désormais présidée par André Courtois et emploie une vingtaine de personnes pour un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

Arrivé en 2015, le dirigeant a acquis l’entreprise en mai 2017 avec un mot d’ordre : ne proposer que des produits premium et innovants. Des équipements totalement produits en France. Fort de l’expérience de son nouveau patron, Weinmann se positionne désormais comme un expert dans la conception et l’organisation de carrosseries.

« Nous apportons des solutions sur mesure tournées vers l’optimisation des surfaces, le gain de productivité et la performance » explique le responsable, dont le carnet de commandes donne une vision sur trois ans. Objectif du chef d’entreprise : atteindre les 5 millions d’euros à terme.

Ses équipes sont en mesure d’accompagner les investisseurs dans la création de grosses carrosseries. Audit, analyse des besoins, optimisation des processus, gestion des flux, plan d’aménagement, conception des équipements sur mesure, réalisation, montage, formation, SAV…, l’accompagnement de la PME se veut global.

« Notre stratégie est d’accompagner des investisseurs sérieux et professionnels qui répondent aux exigences de la réparation aujourd’hui et pour les décennies à venir », commente André Courtois. Ce positionnement assumé a conduit Weinmann à ne collaborer qu’à d’importants projets, une trentaine par an de plusieurs centaines de milliers d’euros. La plupart de ses clients sont d’importants distributeurs automobiles qui ont souhaité développer un pôle carrosserie, à l’image des groupes Kroely, Maurel ou encore Jean Lain.

Les groupes de concessions toujours plus intéressés par la carrosserie

Le dirigeant en est convaincu : l’évolution technologique des véhicules, tant sur le plan des matériaux que de l’électronique embarquée, va conduire au basculement du marché de la carrosserie vers les concessionnaires. « Bousculés par les assureurs, les carrossiers traditionnels ne sont plus axés sur le produit et la qualité. Cela va être difficile pour eux de se remettre au niveau de technicité que réclament les véhicules modernes », analyse André Courtois.

La concentration qui s’opère au sein de la distribution automobile pousse également à la création de carrosseries centralisées. De grosses structures mises aussi à contribution pour la remise en état des véhicules d’occasion et des restitutions de location. Deux domaines qui prennent de l’ampleur chez les groupes de distribution.

Reportage à découvrir dans le n° 134 de Décision Atelier.

Dans la même rubrique :

  • Five Star déploie son panneau Repair Zen
    Five Star déploie son panneau Repair Zen
  • Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
    Expertise : le CNPA porte plainte auprès de la Commision européenne
  • La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
    La DGCCRF se penche sur les relations « déséquilibrées » entre assureurs et carrossiers
  • Axial renforce sa collaboration avec Axalta
    Axial renforce sa collaboration avec Axalta
  • Omia se lance dans le sur mesure et le VO
    Omia se lance dans le sur mesure et le VO
  • Carflex organisera Innovaflex à Lille
    Carflex organisera Innovaflex à Lille
  • Les Adas toujours plus répandus dans le parc
    Les Adas toujours plus répandus dans le parc
  • Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
    Flottes : Carméléon propose la notion de « TCR »
  • AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
    AD Carrosserie comptabilise plus de 700 ateliers
  • Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
    Pouvoir d’achat : la libéralisation des pièces de carrosserie en question
  • Arval digitalise la gestion des sinistres auto
    Arval digitalise la gestion des sinistres auto
  • Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018
    Hausse de 4,7 % du coût de la réparation-collision en 2018
  • Carrosserie : baisse de 12 % des entrées en 2025
    Carrosserie : baisse de 12 % des entrées en 2025
  • La FFC démocratise la cession de créance
    La FFC démocratise la cession de créance
  • Omia s’intéresse au reconditionnement de véhicules d’occasion
    Omia s’intéresse au reconditionnement de véhicules d’occasion

Newsletter
Recherche