Yakarouler.com, en procédure, cherche son futur (mise à jour)

Publié le par .

Lancé il y a quatorze ans, le site de vente en ligne de pièces détachées Yakarouler.com est en procédure de redressement judiciaire.

Lancé il y a quatorze ans, le site de vente en ligne de pièces détachées Yakarouler.com est en procédure de redressement judiciaire.  (© Yakarouler.com)
Lancé il y a quatorze ans, le site de vente en ligne de pièces détachées Yakarouler.com est en procédure de redressement judiciaire. (© Yakarouler.com)

L’information a été révélée par nos confrères d’Après-vente auto, la société Discount Auto Center, plus connue sous le nom de Yakarouler.com, troisième pure-player dans la vente en ligne de pièces détachées en France, est en procédure de redressement judiciaire depuis le 3 février au tribunal de commerce de Créteil. L’entreprise est en cessation de paiement depuis le 1er septembre dernier.

Lors d’une interview dans nos colonnes en novembre dernier, Marjorie Poprawski, directrice général de la société, avouait traverser une période compliquée due à la crise sanitaire. Aucun prêt garanti par l’État ne lui a été accordé.

Un partenariat passé avec le polonais Inter Cars devait permettre au site de vente en ligne de gagner en compétitivité face à ses deux principaux concurrents détenus par des industriels.

Marjorie Poprawski nous révélait aussi être en recherche active d’un investisseur pour soutenir le futur de l’entreprise qui emploie une quarantaine de personnes. Les négociations en cours n’ont visiblement toujours pas abouti. Les candidats ont désormais jusqu’au 19 mars pour se faire connaître.

A l’heure de la digitalisation du marché de l’après-vente, le bon sens voudrait que Yakarouler trouve un repreneur. A ce stade, une offre d’un grossiste est sur la table de l’administrateur. D’autres propositions devraient se constituer dans les prochaines semaines.

« Notre outil de référencement et de pricing n’ai pas uniquement là pour faire de la vente en ligne. Il donne la capacité aux grossistes d’optimiser finement les flux de leur organisation, c’est à dire les marges, la logistique, etc. Il faut bien comprendre cela. Si les acteurs traditionnels de la rechange ne sautent pas le pas pour investir dans une plateforme comme la notre, ils prennent le risque de se faire prendre le marché par les géants du digital. Il faut avoir l’intelligence de ne pas voir le digital comme un adversaire » explique Yann Gyssels, fondateur de Yakarouler.

Mots clefs associés à cet article : yakarouler

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • L’accès à Vroomly Parts reste gratuit
    L’accès à Vroomly Parts reste gratuit
  • 07ZR.com, Amazon comme modèle
    07ZR.com, Amazon comme modèle
  • [Vidéo] FIDapv célèbre son premier anniversaire
    [Vidéo] FIDapv célèbre son premier anniversaire
  • Daparto mise sur une nouvelle année de croissance
    Daparto mise sur une nouvelle année de croissance
  • Vroomly Academy forme gratuitement les garagistes pour exister sur le Web
    Vroomly Academy forme gratuitement les garagistes pour exister sur le Web
  • Capters permet aux conducteurs d’entrer en communication
    Capters permet aux conducteurs d’entrer en communication
  • Originauto.com : changement de tête et de prix
    Originauto.com : changement de tête et de prix
  •  Garage et digital, un mariage inévitable selon une étude Vroomly
    Garage et digital, un mariage inévitable selon une étude Vroomly
  • Vaico lance en France son réseau de spécialistes des boîtes auto
    Vaico lance en France son réseau de spécialistes des boîtes auto
  • 1001pneus ouvre son site en Italie
    1001pneus ouvre son site en Italie
  • Vroomly lève 5 millions d’euros
    Vroomly lève 5 millions d’euros
  • Pieces de réemploi : FRPA à + 18 % en 2020
    Pieces de réemploi : FRPA à + 18 % en 2020
  • Vroomly guide les ateliers dans l’obtention du fonds de solidarité
    Vroomly guide les ateliers dans l’obtention du fonds de solidarité
  • Oscaro se lance dans le vitrage automobile
    Oscaro se lance dans le vitrage automobile
  • Un nouveau CTO chez Oscaro
    Un nouveau CTO chez Oscaro

Newsletter
Recherche