ZF développe un renfort de traction électrique

Publié le par .

ZF présente un concept innovant tourné vers l’hybridation des véhicules équipés d’une motorisation thermique transversale avant. Pour cela, l’équipementier a mis en réseau un essieu arrière électrique (eVD) avec une boîte de vitesses mécanique robotisée (AMT).

Les actionneurs de boîte de vitesses et l'essieu arrière électrique interagissent de manière intelligente : le concept eAMT de ZF ne connaît désormais plus de rupture de couple.
Les actionneurs de boîte de vitesses et l'essieu arrière électrique interagissent de manière intelligente : le concept eAMT de ZF ne connaît désormais plus de rupture de couple.

Le concept de ZF met en réseau une boîte de vitesses mécanique robotisée avec un système d’entraînement d’essieu électrique situé sur l’essieu arrière. La robotisation des boîtes de vitesses mécaniques pour les catégories de véhicules ne pouvant recevoir de boîte de vitesses automatique pour des raisons de poids, d’espace de montage et de coûts donne la possibilité d’augmenter nettement le confort et l’efficacité pour le conducteur. Ce dernier n’aura plus à changer de vitesse ou à actionner l’embrayage.

Grâce à la transmission électrique et à la gestion intelligente de l’entraînement, l’eAMT propose un confort de passage des rapports et des performances similaires à ceux des boîtes automatiques à convertisseurs de couple et à des boîtes de vitesses à double embrayage, tous deux plus onéreux. Dès que la boîte de vitesses robotisée débraye pour engager un nouveau rapport, il se produit une rupture de couple comme sur les boîtes de vitesses mécaniques. La nouvelle eAMT compense entièrement ce phénomène avec la fonction « assistance de couple de traction » (traction Torque support), qui permet à tout moment à la transmission électrique située sur l’essieu arrière de fournir le couple parfaitement adapté.

Une poussée en plus

La transmission arrière électrique n’aide pas seulement au changement des vitesses, mais elle s’enclenche aussi automatiquement et immédiatement dès qu’une poussée supplémentaire est nécessaire, pendant un dépassement par exemple. Elle peut également déclencher la transmission intégrale sur une route glissante.

Mots clefs associés à cet article : ZF, Véhicule hybride

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pirelli intègre la 5G à ses pneus
    Pirelli intègre la 5G à ses pneus
  • Dyson abandonne la voiture électrique
    Dyson abandonne la voiture électrique
  • Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
    Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
  • Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
    Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
  • DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
    DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
  • Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
    Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
  • Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
    Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
  • Continental : une roue connectée et active
    Continental : une roue connectée et active
  • Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
    Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
  • Ronal présente sa première roue en impression 3D
    Ronal présente sa première roue en impression 3D
  • ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
    ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
  • Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
    Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
  • Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
    Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
  • Volkswagen double le dosage d’AdBlue
    Volkswagen double le dosage d’AdBlue
  • Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules
    Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules

Newsletter
Recherche