ZF présente le pont AR interconnecté

Publié le par .

L’équipementier introduit sa nouvelle génération de différentiel électronique à glissement limité ou autobloquant connecté eLSD (electronic Limited Slip Différential) à destination des véhicules de sport et tout terrain.

Avec son couple de blocage pouvant aller jusqu'à 3 000 Nm, le nouveau système eLSD de ZF convient même aux poids lourds et aux moteurs hautes performances.
Avec son couple de blocage pouvant aller jusqu'à 3 000 Nm, le nouveau système eLSD de ZF convient même aux poids lourds et aux moteurs hautes performances.

L’élément central de cette conception inédite de pont arrière est le nouveau boîtier de commande qui permet des mises à jour de logiciel via le cloud. Le tout respectant, bien évidemment, les dernières normes en matière de sécurité informatique. De plus, ZF a entièrement interconnecté le différentiel à glissement limité avec le système de freinage du véhicule en vue d’améliorer la dynamique de conduite, la stabilité et le confort, que ce soit en hors-piste ou sur route.

L’innovation du pont eLSD repose sur cet ensemble de puces intégré au boîtier de commande. À l’aide d’interfaces supplémentaires, comme le bus informatique de données CAN avec débit de données flexible, il est à présent possible d’établir une connexion entre l’eLSD et le système de contrôle intégré du freinage (IBC) de la marque.

L’équipementier permet ainsi d’obtenir une interaction optimale entre la chaîne cinématique et le système de freinage. Un gain important avec une traction améliorée, une meilleure protection contre le survirage ainsi qu’une stabilité accrue du véhicule pendant le remorquage ou les changements de voie.

Hors piste, les avantages du eLSD se font particulièrement sentir. Le différentiel actif à glissement limité contribue à une meilleure maîtrise du véhicule pendant les accélérations et les freinages sur des surfaces ayant des coefficients de frottement différents. De même, les freinages automatiques sont mieux dosés, et l’évitement de surrégime du moteur lors de manœuvres de traction permet d’augmenter le confort.

Mots clefs associés à cet article : ZF

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pirelli intègre la 5G à ses pneus
    Pirelli intègre la 5G à ses pneus
  • Dyson abandonne la voiture électrique
    Dyson abandonne la voiture électrique
  • Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
    Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
  • Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
    Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
  • DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
    DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
  • Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
    Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
  • Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
    Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
  • Continental : une roue connectée et active
    Continental : une roue connectée et active
  • Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
    Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
  • Ronal présente sa première roue en impression 3D
    Ronal présente sa première roue en impression 3D
  • ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
    ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
  • Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
    Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
  • Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
    Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
  • Volkswagen double le dosage d’AdBlue
    Volkswagen double le dosage d’AdBlue
  • Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules
    Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules

Newsletter
Recherche