ZF veut adoucir la route

Publié le par .

L’équipementier a rassemblé dans un projet commun baptisé Flying Carpet 2.0 l’ensemble des commandes, des capteurs avancés, des calculateurs et actionneurs intelligents de la marque pour créer un concept de châssis innovant mettant l’accent sur le bien-être des passagers.

Le Flying Carpet 2.0 et son intelligence au service du confort des passagers pose les bases essentielles pour les véhicules automatisés du futur.
Le Flying Carpet 2.0 et son intelligence au service du confort des passagers pose les bases essentielles pour les véhicules automatisés du futur.

Le Flying Carpet 2.0 est un concept de châssis capable de contrôler presque tous les mouvements longitudinaux, transversaux et verticaux du véhicule. Il s’agit d’une association intelligente de divers systèmes actifs et semi-actifs réduisant de manière intuitive les mouvements désagréables des véhicules et qui constitue la base technique de cette solution. Au cœur du concept, on trouve le système de châssis actif sMotion. Ses quatre actionneurs modifient les mouvements des suspensions de chaque roue en fonction des situations de conduite et des conditions de la chaussée.

À la différence des amortisseurs classiques, les actionneurs sMotion réagissent aux stimuli entrants en faisant bien plus que contrôler les niveaux de résistance hydraulique. Ils sont dotés d’un moteur électrique externe très compact et d’une pompe avec électronique intégrée qui agit comme un actionneur bidirectionnel. Ces unités peuvent soulever les roues ou les abaisser, de manière individuelle et active.

Adieu tangage, roulis, levage

Ainsi dans les virages, par exemple, les roues intérieures peuvent-elles être rétractées et les roues extérieures déployées pour que la voiture reste presque à l’horizontal. Le dispositif permet aussi d’empêcher les mouvements potentiels de tangage, de roulis et de levage en cas d’accélérations, de freinages, de virages ou de déformations sur la route.

Afin d’optimiser le confort des passagers, le Flying Carpet 2.0 intègre également le système d’essieu arrière directionnel (AKC) pour plus de sécurité, de dynamique et de maniabilité. Il est ainsi plus facile, à faible vitesse, de manœuvrer en tournant l’essieu arrière dans la direction inverse de celle des roues avant. À vitesse plus élevée, le système oriente les roues avant et arrière dans la même direction pour offrir une plus grande stabilité directionnelle. Complétée par les systèmes de contrôle intégré de freinage (IBC) et le système de direction steer-by-wire de la marque, la combinaison de ces quatre composants de châssis intégrés permet d’optimiser presque toutes les situations de conduite.

Mots clefs associés à cet article : ZF

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pirelli intègre la 5G à ses pneus
    Pirelli intègre la 5G à ses pneus
  • Dyson abandonne la voiture électrique
    Dyson abandonne la voiture électrique
  • Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
    Bosch sécurise les V.E. avec la pyrotechnie
  • Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
    Volvo, l’électrique sans négliger la sécurité
  • DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
    DRIV présente une nouvelle technologie de valves d’amortisseurs
  • Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
    Accélérer le déploiement de la mobilité électrique
  • Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
    Delphi redéfinit les temps de recharge des véhicules électriques
  • Continental : une roue connectée et active
    Continental : une roue connectée et active
  • Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
    Bosch développe une caméra à intelligence artificielle
  • Ronal présente sa première roue en impression 3D
    Ronal présente sa première roue en impression 3D
  • ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
    ZF porte à 100 kilomètres l’autonomie électrique des hybrides
  • Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
    Volkswagen va électrifier sa Coccinelle
  • Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
    Le groupe Volkswagen investit dans l’holographie 3D
  • Volkswagen double le dosage d’AdBlue
    Volkswagen double le dosage d’AdBlue
  • Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules
    Bosch introduit les écrans 3D dans les véhicules

Newsletter
Recherche