Zecarrossery passe le cap des 50 adhérents et se lance dans le vitrage

Publié le par .

Trois ans après sa création, le réseau Zecarrossery a franchi le cap des 50 adhérents pour atteindre 54 membres. Selon sa fondatrice, les recrutements s’accélèrent. Sur le même modèle apparaîtra prochainement l’enseigne Zepare-brise.

Zecarrossery a franchi le cap des 50 adhérents pour atteindre 54 membres. Sur le même modèle apparaîtra prochainement l’enseigne Zepare-brise.
Zecarrossery a franchi le cap des 50 adhérents pour atteindre 54 membres. Sur le même modèle apparaîtra prochainement l’enseigne Zepare-brise.

Se déjouer de l’emprise des assureurs pour renouer avec les marges, c’est ce que propose depuis septembre 2017 la franchise Zecarrossery. L’enseigne compte aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’adhérents. Objectif : atteindre les 200 franchisés fin 2022.

Le maillage national s’accélère

Zecarrossery fédère des professionnels de toutes tailles et de toutes natures, appartenant pour certains d’entre eux déjà à une autre enseigne de carrosserie comme Axial ou Five Star. La marque vient de s’implanter à Toulouse et Lyon « avec de belles affaires » souligne Laura Marie, fondatrice du réseau.

Avec le temps et le gain en notoriété, l’enseigne touche davantage d’entreprises bien installées, affirme la dirigeante. Strasbourg devrait être prochainement épinglé sur la carte de France. Une carte visible pour l’heure uniquement en interne afin de ne pas limiter les appels des assurés en recherche d’un carrossier Zecarrossery non présent à proximité. En fonction des recherches locales, la centrale, en bon apporteur d’affaires qui travaille sa visibilité sur le Web, sollicite un carrossier du secteur. Une façon de l’embarquer en douceur s’il n’est pas encore adhérent. C’est ainsi qu’est en passe d’être recruté le franchisé nîmois, qui peut traiter jusqu’à cinq sinistres avant de s’engager ou pas avec l’enseigne.

Un cahier des charges souple

Pour adhérer à la franchise, le cahier des charges reste souple et colle à ce que doit être une carrosserie aujourd’hui (voiture de prêt, solution de chiffrage…). Seules véritables exigences : de la motivation, mettre une signalétique ad hoc et se connecter à un intranet pour la gestion des missions. Le réparateur garde ensuite la main sur la relation avec les clients durant tout le processus de réparation.

Zecarrossery propose deux formules d’adhésion payantes en fonction de la taille de l’entreprise. S’ajoute à cela un abonnement mensuel, utilisé essentiellement dans le cadre de la communication locale, et une commission sur chaque affaire apportée. Si la fondatrice ne souhaite pas communiquer les montants, elle assure qu’il reste plus profitable de s’adosser à sa franchise que d’être le sous-traitant des assureurs. Reste à acquérir les volumes.

Des arguments commerciaux chocs

Pour séduire les assurés, Zecarrossery avance sur la toile des arguments commerciaux chocs, comme la franchise assurance remboursée (400 euros max selon le montant des réparations et des marges) ou un plein de carburant offert (250 euros max) dans le cadre d’un accord avec Total. Les assurés n’ont pas à avancer les frais de réparation. Malgré tout, une grosse partie de la conquête clients reste localement à la charge du garagiste.

« Sur les deux premières années nous avons apporté 2,5 millions d’euros aux ateliers. Un montant que nous avons réalisé sur les huit derniers mois avec, par exemple, 270 dossiers traités en février. Preuve que les choses s’accélèrent », indique Laura Marie.

Travailler les accords

Pour faire gagner de la rentabilité à ses membres, Zecarrossery travaille des accords, à l’image de ceux passés avec Aniel pour les pièces, Leaseway pour les véhicules de remplacement et Atelio pour le chiffrage. Une offre en pièces de réemploi est en cours. Sans oublier l’accord passé avec VSF pour le vitrage. Un accord qui va déboucher sur le prochain lancement de l’enseigne de vitrage Zepare-brise.

Dans la même rubrique :

  • Rénover sa carrosserie pour une meilleure attractivité
    Rénover sa carrosserie pour une meilleure attractivité
  • L’ANEA s’explique sur l’entrée du BCA au sein de l’organisation
    L’ANEA s’explique sur l’entrée du BCA au sein de l’organisation
  • Axial : nouveaux rendez-vous Cap’Adhérents
    Axial : nouveaux rendez-vous Cap’Adhérents
  • Axial multiplie les recrutements
    Axial multiplie les recrutements
  • Forte augmentation des prix des pièces chez les constructeurs français
    Forte augmentation des prix des pièces chez les constructeurs français
  • [Vidéo] Entretien avec Pierre Métiffiot et Matthieu Rochegude, Carflex
    [Vidéo] Entretien avec Pierre Métiffiot et Matthieu Rochegude, Carflex
  • Glasurit propose d’aménager la carrosserie
    Glasurit propose d’aménager la carrosserie
  • Five Star propose le service Performance Atelier
    Five Star propose le service Performance Atelier
  • Standox apporte une solution à l’étuvage des V.E.
    Standox apporte une solution à l’étuvage des V.E.
  • R-M renforce son accompagnement aux carrossiers
    R-M renforce son accompagnement aux carrossiers
  • Albax lance SnapCare pour les petits bobos de carrosserie
    Albax lance SnapCare pour les petits bobos de carrosserie
  • Carrosseries AD : l’enseigne comme premier partenaire
    Carrosseries AD : l’enseigne comme premier partenaire
  • Carflex lance son application Auto Mobile
    Carflex lance son application Auto Mobile
  • La facture du carrossier grimpe de 4,8 %
    La facture du carrossier grimpe de 4,8 %
  • La FFC dévoile son nouveau portail internet
    La FFC dévoile son nouveau portail internet

Newsletter
Recherche