[infographie] Qu’attendent les Français du véhicule électrique ?

Publié le par .

Une étude Oliver-Wyman, menée en partenariat avec le cabinet ADVIR en janvier 2019 auprès de 1 060 répondants de plus de 18 ans et utilisateurs de véhicules particuliers, permet sans surprise de révéler que l’image du véhicule électrique est encore contrastée. Les usagers dénoncent une autonomie insuffisante, un prix trop élevé et une infrastructure de charge pas assez développée.

Le véhicule électrique souffre encore d'une mauvaise image, liée notamment à son manque d'autonomie.
Le véhicule électrique souffre encore d'une mauvaise image, liée notamment à son manque d'autonomie.

Le véhicule électrique est encore très minoritaire dans l’Hexagone. Il ne représentait que 2,1 % des ventes de véhicules neufs particuliers en 2018 et 0,5 % des 32 millions de véhicules en circulation.

Sans surprise, les clients ont une perception négative de l’autonomie et du coût actuels, alors même que 78 % d’entre eux sont intéressés par le sujet. Ils hésitent encore à franchir le pas avant cinq ans ou plus, lorsque technologie, coûts et infrastructure de charge seront plus aboutis.

Manque d’informations

Cette enquête menée auprès de plus de mille conducteurs révèle pourtant que cette perception est biaisée. Les consommateurs imaginent que le véhicule électrique a un coût total de possession plus élevé et qu’il offre moins d’autonomie qu’annoncé ; leur perception et leurs intentions changent lorsqu’ils sont convenablement informés.

L’étude révèle que leurs attentes ne sont pas homogènes. Au sein des quatre groupes de clients identifiés, deux pourraient franchir le pas pour peu que l’offre de services et le mode de vente soient adaptés à ce produit innovant, accompagné d’attentes nouvelles. Parmi les très nombreux acteurs du marché du véhicule électrique et de la recharge, ceux qui parviendront à développer des approches commerciales originales et ciblées seraient en position de se développer plus rapidement que les autres.

JPEG - 159.7 ko

JPEG - 201.4 ko

JPEG - 227.2 ko

JPEG - 211.2 ko

Mots clefs associés à cet article : Étude, Mobilité, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
    Plan de relance : la FNA déplore l’absence de mesures pour les services
  • [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
    [Vidéo] Entretien avec Claire Cano-Houllier, Hiflow
  • Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
    Plan de relance : le CNPA requiert des mesures pour l’après-vente
  • [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
    [Vidéo] Entretien avec Laurent Assis-Arantes, Opisto
  • Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
    Le CNPA dresse la liste des propositions pour secourir les services automobiles
  • Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
    Club Identicar s’intéresse à l’usage de l’auto après le confinement
  • Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
    Autoéco maintient les Trophées de l’environnement
  • Renault déploie Zity à Paris
    Renault déploie Zity à Paris
  • La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
    La branche plaide pour la mise en place d’un chèque éco-entretien de 100 euros
  • Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
    Garage : l’activité repart sur les chapeaux de roue
  • 30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
    30 % des entreprises risqueraient la faillite selon le CNPA
  • FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
    FFED se mobilise pour un déconfinement sécurisé
  • Tchek dévoile son offre sans contact
    Tchek dévoile son offre sans contact
  • Vroomly lance un kit de communication
    Vroomly lance un kit de communication
  • L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires
    L’Assurance maladie subventionne les mesures sanitaires

Newsletter
Recherche