l’INRS accompagne les pros sur les risques chimiques

Publié le par .

En 2015, l’INRS lançait un outil innovant pour appréhender les risques chimiques dans l’entreprise. Mis gratuitement à disposition des préventeurs, ce logiciel en ligne affiche plusieurs évolutions notables en 2017.

L'INRS facilite les démarches des professionnels, entre autres contre les risques chimiques.
L'INRS facilite les démarches des professionnels, entre autres contre les risques chimiques.

Depuis 2015, date de son lancement par l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), plus de 15 000 entreprises de tous secteurs ont adopté le logiciel Seirich (système d’évaluation et d’information sur les risques chimiques en milieu professionnel). Cet outil, qui a pour mission d’informer les entreprises sur leurs obligations réglementaires, de les aider à évaluer leurs risques chimiques et à mettre en place un plan d’actions de prévention, a évolué en 2017.

Avec cette nouvelle proposition, l’INRS et de ses partenaires ont pour objectif de favoriser le déploiement de Seirich dans les TPE et d’améliorer la visibilité du dispositif d’accompagnement du logiciel par de l’information et de la formation, en collaboration avec l’ensemble des partenaires du projet. Concrètement, cette version « 2.0 » autorise notamment le travail en réseau, un format de diffusion protégé qui permet de partager les résultats des évaluations sans risque de modification, et des performances améliorées.

« Le logiciel Seirich a été pensé et développé pour s’adapter aux besoins des entreprises. Il propose ainsi plusieurs niveaux d’utilisation adaptés aux connaissances sur le risque chimique des utilisateurs » indique Raymond Vincent, chef du projet Seirich à l’INRS et à l’origine de la création de l’outil.

Voici une présentation du nouveau logiciel Seirich :

Mots clefs associés à cet article : Service, INRS

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les vols technologiques restent relativement importants en France
    Les vols technologiques restent relativement importants en France
  • Autoéco récompense les réparateurs multi-marques
    Autoéco récompense les réparateurs multi-marques
  • Autodistribution aura 750 m2 de stand à Equip Auto
    Autodistribution aura 750 m2 de stand à Equip Auto
  • Le marché automobile 2019 devrait croître de 0,38 %
    Le marché automobile 2019 devrait croître de 0,38 %
  • [édito] Pétard mouillé
    [édito] Pétard mouillé
  • Optimum Automotive déploie un nouveau site internet
    Optimum Automotive déploie un nouveau site internet
  • Enel X et Engie, partenaires de FCA pour la mobilité électrique
    Enel X et Engie, partenaires de FCA pour la mobilité électrique
  • Diéséliste de France sensibilise à l’éco-révision
    Diéséliste de France sensibilise à l’éco-révision
  • J-13 pour le renforcement pollution du contrôle technique
    J-13 pour le renforcement pollution du contrôle technique
  • SGS propose aux particuliers l’immatriculation en ligne
    SGS propose aux particuliers l’immatriculation en ligne
  • GT Motive s’associe à WeProov pour l’état des lieux des flottes
    GT Motive s’associe à WeProov pour l’état des lieux des flottes
  • Alain Landec réélu à la présidence de la Feda
    Alain Landec réélu à la présidence de la Feda
  • Essoufflement de l’activité chez les distributeurs et les ateliers
    Essoufflement de l’activité chez les distributeurs et les ateliers
  • Equip Auto, ce grand rendez-vous de la filière
    Equip Auto, ce grand rendez-vous de la filière
  • Datafirst-I’Car Systems fait évoluer son module CRM 360
    Datafirst-I’Car Systems fait évoluer son module CRM 360

Newsletter
Recherche